fil-educavox-color1

L’atelier B10 était animé par Régis SABALO, conseiller pédagogique pour le numérique éducatif (DSDEN 64), Mayalen ERVITI et Michael BARRAS, ERUN (Enseignants Référents aux Usages du Numérique). Ils ont analysé les résultats nationaux enquête pratiques numériques de jeunesse, puis les ont reporté ensuite à l’échelle départementale.  Enfin ils ont proposé des modules à mettre en place dans les classes disponibles sur le blog Unum64  (Usages du numérique 64). Le blog Unum64 a pour but d’accompagner les équipes sur le terrain avec des documents, des fiches et des réponses.

L’objectif d'une éducation aux médias et à l'information est de permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former des "cybercitoyens" actifs, éclairés et responsables de demain. L’EMI apparait dans les Programmes de l’Education Nationale, dans le Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture, ainsi que dans le Cadre de Références des Compétences Numérique (CRCN).

L’EMI trouve pleinement sa place au collège, mais aussi à l’École élémentaire, car les usages du numérique et des réseaux sociaux par les enfants est de plus en plus précoce.

Les enseignants se sentent démunis pour former les enfants à ces questions : cet atelier doit les aider à se lancer, notamment en cycle 2 et cycle 3.

Présentation de quelques résultats de l’enquête de Génération Numérique (https://asso-generationnumerique.fr/enquetes/ portant 6517 jeunes 11/18 ans 2021.

1 pratnumAfin d’adapter au mieux les apprentissages relatifs aux pratiques des écrans et des réseaux, on s’appuie sur l’enquête de Génération numérique, et sur les résultats d’une enquête départementale anonyme réalisée en amont des séances en classe sur EMI. Quels sont les comportements observés ?

14 % des enfants n’ont pas la télévision. 17 % des autres en ont une dans leur chambre.

Combien d’écrans à la maison ? 80 % ont au moins 6 écrans à la maison. 43 % n’ont pas de moyen de filtrage.

77 % vont sur Internet et 56 % le font seuls. Ils y regardent des vidéos sur Youtube, font des recherches, écoutent de la musique.

28 % utilisent les réseaux sociaux, notamment via Snapchat et TikTok

« Les collègues en classe nous disent parfois qu’ils se sentent démunis ou pas assez compétents face à l’enseignement de l’EMI. Cet atelier a pour but de les rassurer et de les aider à se lancer. Nous nous adressons en particulier aux enseignants en cycle 2 et 3. »

Présentation de quelques modules mis en place par l’équipe départementale, disponibles sur  Unum64.

Module 1 : Addiction aux écrans et Apprendre aux enfants à s’informer.

Sont proposées plusieurs séances comportant aussi des documents d’information pour les parents. Les dossiers sont téléchargeables afin de mener des séances dans sa classe.

Fiche de préparation : compétences visées, démarche pédagogique, liens vers les documents écrits ou vidéos, tels que dessin animé suivi de questionnaire, quizz sur la fabrication des fake news, l’analyse d’informations. Le tout étant toujours suivi de questionnaire d’autoévaluation.

Et pour finir, la classe rédige une « Fiche Expert » qui rappelle les bonnes pratiques et les bonnes conduites.

Module 2 : Découvrir et comprendre les réseaux sociaux : harcèlement et cyberharcèlement

Déroulé : 4 séances sur les réseaux connus, 1 séance sur ce que je publie

La popularité sur les réseaux sociaux : cette notion est très importante pour les jeunes à partir du collège. L’important est de devenir populaire, quel que soit le domaine, d’où l’importance des selfies et des réseaux sociaux.

In fine, la « Fiche Expert », met en lumière les connaissances acquises lors de la séquence.

Des fiches de préparation sont mises en ligne, ainsi que des documents à exploiter.

Une riche idée : on propose des activités sans ordinateur pour matérialiser les liens physiques entre les acteurs en construisant d’abord des réseaux entre les élèves avec des pelotes de laine de couleurs différentes. On matérialise ls liens entre élèves qui constituent un réseau selon leurs caractéristiques : ceux qui regardent le foot, ceux qui font de la musique etc.

On matérialise la circulation de l’information qui est inscrite sur des cartes bristol. Les élèves font circuler l’information en suivant le fil de laine de leur choix. On constate qu’on a reçu ou pas une information, une ou plusieurs fois, et qu’on ne sait pas d’où elle est partie.

Afin d’apprendre à différencier cercle privé, cercle d’amis, mur public ou privé, on utilise l’ardoise pour matérialiser la publication des informations (public dessus, amis dessous, espace privé).

En fin de séquence lien sur activité pour tester la compréhension des réseaux sociaux avec l’application LearningApps.org qui permet de générer de nombreuses activités.

Harcèlement et cyber harcèlement : quelques séances.

1 seances

Séance-6a. Le harcèlement ? Parlons-en !
Objectifs :
- Identifier les formes que peut prendre le harcèlement.
- Comprendre ce que vit la victime et le rôle clé qu’ont les témoins.
- S'approprier une définition du harcèlement.

Séance -6b. Le cyber harcèlement ? C’est quoi ?
Objectifs :
- Identifier les formes que peut prendre le cyber harcèlement.
- Comprendre ce que vit la victime et le rôle clé qu’ont les autres acteurs du « réseau ».
- Prendre conscience que l’empathie s’estompe derrière le masque que constitue l’écran

Séance -6c. Le cyber harcèlement : la loi / rester net sur le net : devenir cyber citoyen.
Objectifs :
- Avoir connaissance des risques encourus lorsqu’on est harceleur.
- Connaître les bonnes pratiques permettant de devenir un citoyen numérique.

Cet atelier mené par trois animateurs dynamiques, aura permis aux enseignants de découvrir une plateforme départementale 64 (Pyrénées Atlantiques) dédiée au numérique dans les différents cycles de l’enseignement élémentaire (y compris le cycle 3) très riche de documents et d’orientations pédagogiques qui leur permettront de mieux cerner les besoins de leurs élèves en fonction de leur âge, et de trouver des activités pédagogiques adaptées aux objectifs visés qui sont ceux de l’Éducation aux Médias et à l’Information, à savoir former des cybercitoyens adoptant une pratique raisonnée, maîtrisée et respectueuse des médias et des réseaux sociaux. Une excellente initiative à remarquer et à reproduire dans d’autres départements.

https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/unum64/

Dernière modification le jeudi, 03 mars 2022
Pérez Michel

Président national de l'An@é. Inspecteur général honoraire de l’éducation nationale (spécialiste en langues vivantes). Ancien conseiller Tice du recteur de Bordeaux, auteur de nombreux articles et rapports sur les usages pédagogiques du numérique et sur la place des outils numériques dans la politique éducative.