fil-educavox-color1

Lycéens et étudiants sont invités à venir s'informer sur les études en Grande école, les formations des filières arts, communication et numérique et l'accès aux études en santé, social et paramédical.

Les salons de l'Etudiant sont de retour pour permettre aux jeunes d'aller à la rencontre des établissements de formation et d'avancer dans leurs démarches d'informations pour construire leur projet d'orientation.

Si la crise sanitaire a pu, un temps, éloigner les jeunes de sources d'informations non négligeables pour définir leur projet d'études, l'Etudiant se réjouit de pouvoir à nouveau les accueillir sur ses événements.

Ainsi, dès ce début d'année scolaire, l'Etudiant organise à Bordeaux, en partenariat avec l'académie de Bordeaux, trois salons thématiques à destination des lycéens et étudiants :

  • le Salon Grandes écoles.
  • le Salon Arts communication et numérique
  • Le Salon Santé, social et paramédical

En France, les possibilités en matière de poursuite d'études post bac sont riches. C'est au lycée que les choix d'orientation post-bac se décident et que les jeunes doivent construire leur projet d'orientation.

Les salons de l'Etudiant représentent une réelle opportunité pour :

  • rencontrer des responsables d'écoles et d'organismes de formation, mais aussi des étudiants mobilisés sur place.
  • comprendre les spécificités de chaque filière d'études
  • assister à des conférences dédiées aux thématiques de chaque salon et animées par un journaliste de la rédaction

Voici pour les jeunes, une occasion de faire un point sur les différents cursus de formations possibles (court, long, en alternance...), les modalités d'inscriptions et les attendus sur Parcoursup dans ces secteurs. 

  • Salon Grandes écoles :

Le 13 novembre de 9h00 à 17h00 - Palais des Congrès

Informations planning des conférences et inscription obligatoire : https://www.letudiant.fr/etudes/salons/bordeaux-salon-grandes-ecoles-1.html

  • Salon Arts, communication et numérique :

Le 13 novembre de 9h00 à 17h00 - Palais des Congrès

Informations planning des conférences et inscription obligatoire : https://www.letudiant.fr/etudes/salons/bordeaux-salon-arts-communication-et-numerique-1.html  

  • Salon Santé, Social et Paramédical:

Le 13 novembre de 9h00 à 17h00 - Palais des Congrès

Informations, planning des conférences et inscription obligatoire : https://www.letudiant.fr/etudes/salons/salon-sante-social-et-paramedical.html

Le Salon Grandes Ecoles

En 2019-2020, 2,73 millions d'étudiants se sont inscrits dans l'enseignement supérieur. En augmentation depuis 2008 et après une forte croissance liée à la démographie en 2018, cet effectif a continué de progresser (+1,6%). La hausse est particulièrement prononcée dans les écoles de commerce et en formations d'ingénieur. L'enseignement privé accueillait en 2019 20,6% des étudiants.

En 2019-2020, la progression des effectifs dans l'enseignement privé, de 3,8 %, est à nouveau supérieure à celle des inscriptions dans l'enseignement public (+1,1 %). Il accueille 561 100 étudiants, soit 21 % des effectifs du supérieur, part en hausse de 0,4 point par rapport à 2018. La quasi-totalité des écoles de commerce, gestion ou comptabilité relève du secteur privé.

Ce salon dédié aux Grandes écoles, va permettre aux jeunes d'affiner ou d'affirmer leur choix d'école ou de cursus pour l'après bac, mais également de dialoguer avec les responsables d'écoles et les étudiants, pour bien comprendre la réalité des formations et des débouchés.

Ils pourront recueillir de nombreuses informations sur les différents concours, les classes prépas, les modalités d'inscriptions, les différents cursus possibles, les études à l'international, les spécialités et spécificités des différentes écoles représentées.

Ce salon est organisé avec le soutien de la CDEFM (Conférence des Directeurs d'Écoles Françaises de Management), la CGE (Conférence des Grandes Ecoles), la CDEFI (Conférence des Directeurs des Ecoles Française d'Ingénieurs) et de l'APHEC (Association des Professeurs des Classes Préparatoires Economiques et Commerciale).

Le Salon Santé, social et paramédical

La santé, le social et le paramédical sont très souvent identifiés comme des secteurs d'avenir et sont très convoités par les jeunes qui y voient souvent la possibilité d'exercer plus tard un métier « passion ».

La crise sanitaire a pu déclencher des vocations avec l'envie, pour certains jeunes, de contribuer à travers un métier au bien-être et à l'amélioration des conditions de vie des autres. Pour preuve, selon le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche, la formation en soins infirmiers restait la plus demandée en 2021 par les lycéens sur la plateforme Parcoursup avec une augmentation de 13%.

Ce salon réunissant de nombreux établissements spécialisés dans ces filières de formations offre aux jeunes la possibilité de rencontrer et de dialoguer avec des professionnels, des élèves en cours de scolarité, des responsables de formations et leur permet d'approfondir leurs connaissances concernant un panorama de métiers et de compétences.

Le Salon Arts, communication et numérique

Dédiée aux secteurs des arts, de la communication et du numérique, ce salon permettra aux jeunes de rencontrer de nombreux interlocuteurs mobilisés pour présenter les cursus, les diplômes et les débouchés envisageables pour chacun des secteurs.

Les perspectives de recrutement et d'évolution dans le secteur du numérique pour des fonctions allant de technicien à ingénieur, ont été boostées par la crise sanitaire (enseignement à distance, télétravail...).

De bac+2 à bac+5, les diplômés des secteurs du numérique et de l'informatique n'ont pas de problème pour trouver un emploi.

Selon le Syntec, en décembre 2020 l'ensemble du secteur numérique représentait plus de 530 000 emplois, un des secteurs qui recrute le plus en France, à la fois pour les entreprises du secteur et pour les organisations traditionnelles qui se digitalisent.

Ce salon sera également l'occasion de faire un point sur le DNMADE qui a remplacé définitivement, à la rentrée 2019, l'ensemble des MANAA (mises à niveau en arts appliqués), DMA (diplômes des métiers d'art) et BTS (brevets de technicien supérieur) en arts appliqués.

Des salons organisés dans le respect des règles sanitaires

L'Etudiant a mis en place des mesures adaptées afin d'accueillir les visiteurs de ses évènements en toute sécurité dans le respect des consignes gouvernementales, et des recommandations préfectorales :

  • Le port du masque obligatoire pour l'ensemble du public (visiteurs, exposants, organisateurs et prestataires).
  • La désinfection des mains obligatoire : de la solution hydroalcoolique sera à disposition à l'entrée du salon.
  • La distanciation physique à l'entrée et dans le salon : au moins 1 mètre entre chaque personne devra être respecté.
  • Un pass sanitaire valide sera obligatoire pour tous : organisateurs, exposants et visiteurs.
  • Une invitation gratuite sera scannée 'sans contact' à l'entrée du salon, l'inscription doit être faite sur letudiant.fr avant de se rendre sur le salon.

Les autres rendez-vous l'Etudiant prévus dans l'académie de Bordeaux :

  • Le 27 novembre à Biarritz :  Salon de l'Etudiant du Pays-Basque
  • Les 7,8 et 9 janvier à Bordeaux :  Salon de l'Etudiant
  • Les 4 et 5 mars (matin) à Bordeaux :  Salon Apprentissage, alternance et métiers

Les autres rendez-vous l'Etudiant prévus en Région Nouvelle-Aquitaine :

  • Les 12 et 13 novembre à Niort :  Salon de l'Enseignement supérieur
  • Les 19 et 20 novembre à Limoges :  Forum Post Bac
  • Le 23 novembre à Mont de Marsan :  Infosup Landes
  • Les 14 et 15 janvier à Poitiers :  Salon du lycéen et de l'étudiant

Tous les salons organisés par l'Etudiant : https://www.letudiant.fr/etudes/salons.html

 

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.