fil-educavox-color1

Numérique éducatif : "cela ne se décrète pas"

C’est ce qu’affirme Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général du Cantal. Le choix du Cantal, département rural, pour organiser la première Université d’été des Territoires Numériques il y a sept ans pouvait à l’époque apparaître "décalé" affirme le Président du Conseil Général qui mesure le chemin parcouru depuis cette date.

En savoir plus...

L’eau, l’électricité ...et le Très Haut Débit pour tous

« Si aujourd’hui plus personne n’imagine un village sans eau, ni électricité, il faut que demain, la présence du haut débit ou du très haut débit y soit aussi naturelle, et ce quelles que soient les techniques utilisées. » affirme Vanik BERBERIAN, président de l’Association de Maires Ruraux de France
En savoir plus...

Le numérique, c’est un changement de logiciel culturel

C’est ainsi que s ’exprime René SOUCHON, Président du Conseil Régional d’Auvergne. Et il ajoute : « c’est un élément pour la reconstruction de l’Europe et de la France », un levier de développement économique et de création de richesse, en particulier dans les zones à faible densité de population.

En savoir plus...

Fleur PELLERIN à RuraliTic 2012

Photo : table ronde en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée - Invitée à conclure les travaux de l’Université d’été des Territoires Numériques, RuraliTic 2012 qui se tenait à Aurillac, Fleur Pellerin la Ministre déléguée en charge des PME ...

En savoir plus...

La fracture est-elle dans l’utilisation pédagogique du numérique ?

Crédit photo : Ludovia - Pascale LUCIANI BOYER est élue locale, maire-adjoint d’une grande ville du Val de Marne, Présidente de la commission numérique pour l’Association des Maires d’Ile de France (AMIF) et porte parole sur les sujets éducation/ TIC pour l’Association des Maires de France (AMF).

En savoir plus...

Territoires : où en est la fracture numérique ?

Le rapport au premier ministre sur la modernisation de l’école, que Jean Michel FOURGOUS,maire d’Elancourt et ancien député, a remis le 15 février 2010 et qui préconisait 12 priorités déclinées en 70 mesures a semble-t-il, posé le problème du numérique à l’école au niveau national et incité les collectivités territoriales souvent au delà des responsabilité que leur fixait la loi, de développer leur plan pour une « école numérique ».
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.