fil-educavox-color1

Lorsque des défis sociaux de tous ordre s’imposent, comment accélérer le passage à une autre évolution, juste, partagée, respectueuse ? Saurons-nous anticiper les prochaines disruptions ? Numérique, économie, modèles sociaux, culture et éducation, comment se mettre en ­capacité de les transformer ? Voici par les derniers articles quelques interrogations majeures, des projets et des réalisations.

Le numérique est-il une source de déséquilibre ou de croissance ?

Le technological backlash (le contrecoup technologique) est une partie du sujet : le numérique a trahi nos espérances, il n'est plus vu comme une opportunité mais comme une menace.

Dans chaque filière de l'économie, les vieilles entreprises sont progressivement remplacées par les nouvelles qui concentrent la puissance des milliards d'individus connectés en réseau. On constate l’obsolescence de certaines institutions du vingtième siècle telles que le droit d'auteur, le système fiscal, le droit du travail, l’organisation de la protection sociale conçues pour l’économe fordiste du 20ème siècle. Les institutions ne sont pas adaptées à l'évolution de ces entreprises. Il y a une redistribution au niveau mondial, une guerre de positionnement avec des pays qui partent plus vite comme la Chine, car ils n’ont pas la même histoire industrielle. D'autres pays occidentaux ont tellement excellé dans l'ancien paradigme de l'économie fordiste, qu'ils ne peuvent pas tirer le meilleur parti de cette vague. Un piège se referme sur nous.

Pour réagir, il y a trois étapes : il faut d'abord se rendre compte qu'une transition est à l'œuvre dans tous les domaines : santé, finance, éducation, automobile. Il faut ensuite comprendre comment ça se passe, puis créer les conditions du changement et passer à l’action.

Numérique, économie, modèles sociaux : Le regard sans concession de Nicolas Colin sur les défis du NUMÉRIQUE

https://www.educavox.fr/alaune/numerique-economie-modeles-sociaux-le-regard-sans-concession-de-nicolas-colin-sur-les-defis-du-numerique

" Nous ne vivons pas une révolution numérique mais des révolutions numériques : ordinateur personnel, web, téléphone portable, réseaux sociaux, robotique, intelligence artificielle…et chacune de ces révolutions a des impacts sur l’école. " Jean-Michel Blanquer

Le robot est toujours objet de fantasmes et de peurs

Est-il humain ? Va-t-il détruire des emplois ? Va-t-il apporter à l’homme une aide précieuse ...le mot mérite d’abord d’être mieux défini. Il vient du tchèque Robota qui signifie travail forcé et, de fait, un robot est un objet qui a des tâches à accomplir, tâches souvent répétitives, parfois pénibles ou dangereuses. Il est fabriqué et programmé pour cela à coup de mécanique, électronique et informatique. Il est humanoïde dans l’esprit des gens mais évidemment pas souvent dans l’industrie. Il se décline en robot industriel, robot ménager, robot militaire, robot médical…robot éducatif. Dans ce dernier cas, qui nous occupe, il est utilisé pour rendre visible une programmation avec un aspect souvent ludique.

Associés à la robotique, il est possible de distinguer trois modes d’apprentissage :

  • L’apprentissage de la robotique : cela concerne l’enseignement technologique et surtout l’enseignement supérieur ;
  • L’apprentissage avec la robotique : il utilise l’empathie robot / enfant et le robot sert là de médiateur particulier ;
  • L’apprentissage par la robotique : il vise des compétences liées à la résolution de problèmes à savoir réflexion, initiative, esprit critique, travail collaboratif…

La robotique va continuer à se développer et il y a une accélération colossale dans ce domaine. Comment alors s’assurer que les enfants à l’école et les hommes en général ne vont pas perdre le contrôle. Il est indispensable de toujours être en capacité d’arrêter le processus…il faut un « bouton Marche/Arrêt » sur tout robot. Du reste la relation humain /machine trouve un meilleur équilibre avec l’apparition d’une nouvelle génération de robots : les « cobots » qui sont des robots collaboratifs, coopératifs qui interagissent avec l’être humain pour l’accompagner dans sa tâche.

https://www.educavox.fr/innovation/technologie/developpement-de-la-robotique-dans-l-education-et-la-formation-qu-en-attendre-et-qu-en-craindre 

Des Robots aux Cobots : Evolution vers " l’automatisation des tâches humaines "

Du " Machinisme ", nous sommes passés à la " Robotique " et sommes au temps de la " Cobotique ", collaboration entre l’homme et le robot. 3 millions de robots industriels dans le monde sont prévus en 2020. La Chine est le plus grand pays concerné.

4 types d’interventions sont articulées : Collaboration séparée, collaboration indirecte, collaboration directe, collaboration assistée.

Prendre le temps de lire le dossier de veille permet de saisir toutes les dimensions de cette évolution de notre société mondiale...

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/cobotique-quand-hommes-et-robots-collaborent

Êtes-vous prêts à vivre dans un monde piloté par l’Intelligence Artificielle ? 

" Levier technologique voué à transformer radicalement nos modes de pensées et à irriguer tous les processus de production, l’IA représente évidemment un enjeu sur le plan international, annonçant une course à la connaissance sans précédent entre différents pays, des États-Unis à la Chine, en passant dorénavant par la France. Au-delà des images de science-fiction, il s'agit de cerner les réalités à connaître pour mieux appréhender cet environnement en constante mutation et de balayer de nombreuses idées reçues (disparition de l’emploi, révolte des machines, etc.)."

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/etes-vous-prets-a-vivre-dans-un-monde-pilote-par-l-intelligence-artificielle

Un autre monde est possible - Lost in transitions ?

Les transformations actuelles du monde bouleversent l’économie, la culture, les modes de vie, de penser, la gouvernance, l’accès au savoir… Le tout à une vitesse telle qu’organisations ou individus ont bien du mal à s’adapter ou à anticiper. Mais quelles voies se ­dessinent-elles dans cette société nouvelle ?

Comment accélérer le passage à une autre évolution, juste, partagée, respectueuse et écologique ? Et saurons-nous anticiper les prochaines disruptions ? Comment se mettre en ­capacité de les vivre ?

La " forme scolaire " se réinvente

La forme scolaire est véritablement bouleversée par ces pratiques qui intègrent les outils numériques pour placer les élèves en position d’activité et de responsabilité autonome de leurs apprentissages.

De nouvelles valeurs émergent : le travail collaboratif, la créativité, l’entraide... une vraie réinvention de la forme scolaire est en cours.

Nous avons commencé une série de reportages qui nous le démontrent.

Par exemple en Nouvelle-Aquitaine, dans l’Académie de Poitiers, le collège Jardin des plantes est un collège de centre-ville à Poitiers. Bien vivre sa scolarité, est un ensemble de dispositifs qui a pour objectif d’accompagner, soutenir et suivre le plus grand nombre d’élèves de la 6ème à la 3éme. Il s’agit bien de dispositifs d’accompagnement qui prennent là toute leur cohérence comme l’explique Vincent Tricoire le Principal Adjoint du collège qui nous invite au B.A.R mis à la disposition des élèves.

https://educavox.fr/innovation/dispositifs/bien-vivre-sa-scolarite-au-college-jardin-des-plantes-a-poitiers

Vélo, table, cahier et QR codes…au Collège Bedel de St-Gervais les Trois clochers, dans la Vienne

Ce n’est pas un inventaire à la Jacques Prévert, c’est la réalité de ce collège qui expérimente depuis l’année dernière la reconnaissance des compétences psychosociales des élèves et adultes de l’établissement ! La validation des compétences du XXIème siècle au cœur du projet d’établissement.

https://educavox.fr/innovation/pedagogie/velo-table-cahier-et-qr-codes-college-bedel-1

https://educavox.fr/innovation/pedagogie/open-badges-au-college-maurice-bedel-de-st-gervais-les-trois-clochers-2

Le Lycée pilote Innovant international de Poitiers et son projet

La démarche innovante s’articule autour de trois idées complémentaires : pédagogie de projet, interdisciplinarité et autonomie de l’élève.

Il s’agit d’innover au cœur des enseignements, au cœur des disciplines et pour cela il est nécessaire de réconcilier les compétences disciplinaires et les compétences partagées et transversales. Tous les enseignants sont co-responsables du développement de ces dernières compétences.

https://educavox.fr/accueil/interviews/le-lycee-pilote-innovant-international-de-poitiers-et-son-projet

Le " Future Classroom Lab "au lycée innovant international de Poitiers

Il est un lieu de tous les transferts : transferts d’aménagement, de mobiliers, éprouvés avec succès, vers les autres espaces ; transferts de technologies, évaluées comme pertinentes, vers d’autres situations d’apprentissage (cours, travail personnel, à distance…) ; transferts de scénarii entre les disciplines.

C’est un lieu de rencontre de l’écosystème éducatif : élèves, parents, enseignants, cadres de l’éducation, chercheurs, professionnels, pouvoirs publics.

https://educavox.fr/innovation/dispositifs/le-future-classroom-lab-est-le-lieu-de-tous-les-transferts

Des idées créatives pour faire avancer l’école et le monde

L’éducation est l’enjeu majeur, un défi à l’échelle mondiale pour aborder et comprendre le monde dans sa complexité, pour lutter ensemble contre les fléaux de l’intolérance, des luttes de pouvoir mortifères… Nous avons bien du mal à inventer un nouveau monde.

Au terme de cette année 2018, nous nous arrimerons donc à tous ceux qui collaborent, créent, inventent, afin de pouvoir aborder 2019 avec plus de sérénité !

Meilleurs voeux à tous !

Michelle Laurissergues

 https://www.educavox.fr/alaune/bonne-annee-2019

Dernière modification le dimanche, 06 janvier 2019
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.