fil-educavox-color1

Fini l’écriture cursive obligatoire en Finlande!

Publié par sur le site "L'Ecole branchée"

À compter de l’automne 2016, l’enseignement de l’écriture cursive prendra progressivement fin dans les écoles de Finlande et sera remplacé par des cours de maîtrise du clavier et d’écriture électronique.

http://www.ecolebranchee.com/2015/08/10/fini-lecriture-cursive-obligatoire-en-finlande/

En savoir plus...

La Minute Educ’ : les intelligences multiples

« Il est bête » « Elle a pas inventé l’eau chaude » « je suis idiot/e, j’y avais pas pensé »… on le pense tout bas, on le dit tout haut, sur quoi se base-t-on pour mesurer l’intelligence de l’autre ? Et la nôtre, aussi ? 

En savoir plus...

Pédophilie : l’école SE TAIT !! …

De nombreux cas de pédophilie entachent le monde de l’éducation. Et, comme à l’accoutumée, le Ministère condamne ces actes odieux tout en soulignant qu’ils restent minoritaires et qu’il convient de ne pas jeter l’opprobre sur l’ensemble de la profession. Ce procédé vise avant tout à dédouaner l’institution scolaire de certains dysfonctionnements et d’en minimiser l’ampleur.

En savoir plus...

Handicap et compensation

Comment compenser le  handicap?

En savoir plus...

Déjà en 1907, on pensait la "révolution" scolaire.

En 1907, John Dewey est partisan de partir de l'expérience de l'enfant.

J'ai pris un livre dans ma bibliothèque et jai trouvé : « Abandonnons la notion de programme comme quelque chose de fixe, de tout fait, en dehors de l’expérience de l’enfant ; cessons aussi de concevoir l’expérience de l’enfant comme quelque chose de figé ;

En savoir plus...

L'ennui : un sujet tabou ?

L’ennui des élèves est une réalité. Son accroissement régulier au fil des ans est incontestable. Il ne peut échapper ni aux observateurs attentifs aux comportements en classe ni aux enseignants eux-mêmes aux prises avec les difficultés d’attention, ni aux parents et grands parents qui écoutent les commentaires de leurs enfants après la classe. On pourrait problématiser les situations, analyser les réalités, expérimenter et comparer des solutions, au moins s’interroger et réfléchir, sans accuser les élèves en regrettant qu’ils ne sont plus ce que nous avons été.

En savoir plus...

La raison et l’éducation plutôt que le mépris, la censure technique et la répression

Avertissement liminaire au lecteur : bien qu’il soit daté du premier avril, ce billet n’est pas une blague. J’ajoute que, contrairement au précédent (1), il doit être lu au premier degré. Je préfère prendre mes précautions. Revenons à ce billet précédent dont la tonalité, en effet — se référer aux commentaires —, n’a pas toujours été comprise. Cela me vaut de vous expliquer à nouveau mon sentiment sur tous ces sujets.

En savoir plus...

Selon l'angle où l'on se place

Appelons les Élise et Lucie (les prénoms ont été changés). Elles ont 9 ans, sont toujours ensemble mais ne font que se chamailler. Séance après séance, on tente de résoudre leurs problèmes jusqu'à convenir de la seule solution possible : les séparer. Aux dires des autres, cela vaut mieux car Élise travaillait bien mais au contact de Lucie elle ne fait que mal se comporter. Soit...

En savoir plus...