fil-educavox-color1

Desclaux Bernard

Desclaux Bernard

Conseiller d’orientation depuis 1978 (académie de Créteil puis de Versailles), directeur de CIO à partir de 90, je me suis très vite intéressé à la formation des personnels de l’Education nationale. A partir de la page de mon site ( http://bdesclaux.jimdo.com/qui-suis-je/ ) vous trouverez une bio détaillée ainsi que la liste de mes publications.
J’ai réalisé et organisé de nombreuses formations dans le cadre de la formation continue pour les COP, , les professeurs principaux, les professeurs documentalistes, les chefs d’établissement, ainsi que des formations de formateurs et des formations sur site. Dans le cadre de la formation initiale, depuis la création des IUFM j’ai organisé la formation à l’orientation pour les enseignants dans l’académie de Versailles. Mes supports de formation sont installés sur mon site.
Au début des années 2000 j’ai participé à l’organisation de deux colloques :
  • le colloque de l’AIOSP (association internationale de l’orientation scolaire et professionnelle) en septembre 2001. Edition des actes sous la forme d’un cd-rom.
  • les 75 ans de l’INETOP (Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle). Edition des actes avec Remy Guerrier n° Hors-série de l’Orientation scolaire et professionnelle, juillet 2005/vol. 34, Actes du colloque : Orientation, passé, présent, avenir, INETOP-CNAM, Paris, 18-20 décembre 2003. Publication dans ce numéro de « Commentaires aux articles extraits des revues BINOP et OSP » pp. 467-490 et les articles sélectionnés, pp. 491-673
Retraité depuis 2008, je poursuis ma collaboration de formateur à l’ESEN (Ecole supérieure de l’éducation nationale) pour la formation des directeurs de CIO, ainsi que ma réflexion sur l’organisation de l’orientation, du système éducatif et des méthodes de formation. Ce blog me permettra de partager ces réflexions à un moment où se préparent de profonds changements dans le domaine de l’orientation en France.
Après avoir vécu et travaillé en région parisienne, je me trouve auprès de ma femme installée depuis plusieurs années près d’Avignon. J’y ai repris une ancienne activité, le sumi-e. J’ai installé mes dernières peintures sur Flikcr à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/bdesclaux/ .
URL du site internet: http://bdesclaux.jimdo.com/

Méritocratie et commun

En décembre 2020, Vincent Troger, dans une tribune pour Le Monde affirmait que Le clivage entre les élites et le peuple se construit à l’école [1]. Reprenant les travaux de François Dubet et Marie Duru-Bellat, il rappelait que le principe de l’égalité des chances et de la réussite par le mérite scolaire suppose que la scolarité soit organisée comme une compétition, avec des vainqueurs et des vaincus, et non comme un effort collectif pour assurer la réussite du maximum d’élèves possible.

En savoir plus...

L’orientation organisatrice des inégalités

On a vu précédemment[1] que dans les années 80 pour examiner le tri social-pédagogique les sociologues ont examiné les procédures d’orientation de fin de cinquième[2]. Le niveau cinquième ayant disparu depuis … 1994 avec la réforme du collège de Bayrou l’organisant en trois cycles (sixième ; cinquième-quatrième ; troisième), les sociologues de l’éducation se sont intéressés au niveau troisième. Et les observations restent les mêmes, les inégalités sociales ne sont pas réduites. Et le même phénomène se reproduit à l’étage suivant, l’articulation secondaire-supérieur.

En savoir plus...

" La Fabrique de l’Orientation [Fab’O] " Réponse à Jérôme Martin (I)

Jérôme Martin vient de publier sur son site La Fabrique de l’Orientation [Fab’O] la recension (que je vous engage à lire) de mon livre (Bernard Desclaux, Orientation scolaire : les procédures mises en examen. Quel débat dans une société démocratique ?). Sa conclusion porte « une question, la plus importante mais aussi la plus délicate que l’auteur n’aborde pas vraiment. Elle concerne les motivations des conduites adoptées par les élèves et les familles. »  Difficile de répondre à une telle question, mais je vais proposer quelques pistes de réflexions qui nécessiteront sans doute plusieurs articles.

En savoir plus...

L’évaluation un analyseur de système

Dominique Odry vient de publier chez Margada « L’évaluation dans le système éducatif » avec comme sous-titre « Ce que vaut notre enseignement »[1]. On pourrait se dire qu’il s’agit d’une mise à jour, treize après des réponses à la question de Christian ForestierClaude Thélot  et Jean-Claude Émin, « Que vaut l’enseignement en France ? Les conclusions du Haut Conseil de l’évaluation de l’école » (Stock, 2007, 295 p.). Mais l’auteur ne cherche pas à connaître la valeur de notre système, mais comment la recherche de la valeur, l’évaluation, fonctionne dans notre système. Et c’est alors que l’on s’aperçoit que cette question a envahie la totalité des fonctionnements du système.

En savoir plus...

Un peu d’orientation dans la circulaire de rentrée

La circulaire de rentrée indique les objectifs d’action du ministère. Elle est un « ramassis » de préoccupations des bureaucrates du ministère, pour les uns, pour les autres elle va représenter le cadre des actions à organiser sur le terrain des établissements, des académies. Et pour beaucoup elle reste… ignorée. Chaque année elle semble publiée indépendamment des calendriers réels d’actions. Elle parait trop tard ou trop tôt (rarement). Et cette année exceptionnelle l’est également quant à la parution de la missive ministérielle : le lendemain du départ en vacances ! Et pour une fois, un paragraphe est consacrée à l’orientation qui je vais tenter de commenter.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.