fil-educavox-color1

Le succès de la Finlande dans la lutte contre les fausses informations : un enseignement capital pour les démocraties occidentales.

En mai dernier, quelques jours avant les élections européennes, des étudiants assistent à une conférence au Centre d’éducation des adultes d’Espoo, près d’Helsinki. Jussi Toivanen, directeur de la communication au cabinet du Premier ministre, dresse la liste des méthodes utilisées pour tromper les utilisateurs sur les réseaux sociaux : manipulation d’images et de vidéos, demi-vérités, intimidation, faux profils… Il explique comment identifier les bots, ces logiciels informatiques dont l’utilisation peut être malveillante : recherche dans les bases d’images, évaluation du volume de posts par jour, vérification des traductions incohérentes et des informations personnelles. La leçon se termine par l’analyse d’un deepfake, ces contenus vidéos ou audio truqués mais difficiles à distinguer d’un contenu authentique. CNN s’est penché sur les dessous de la méthode finlandaise de lutte contre les fausses informations.

Une cause nationale

Le cours de Jussi Toivanen fait partie d’une initiative lancée par le gouvernement finlandais en 2014, deux ans avant que la Russie ne s’immisce dans les élections américaines. L’objectif est de former les étudiants, les journalistes et les politiciens à lutter contre les infox.

Cette initiative est l’un des volets d’une approche multi- et inter-sectorielle visant à préparer les citoyens finlandais aux enjeux numériques d’aujourd’hui et de demain.

La suite de l'article sur le site : https://www.conspiracywatch.info/desinformation-pourquoi-la-finlande-resiste-mieux-que-les-autres-pays-aux-fake-news.html
Photo : Crédits : CNN.com, mai 2019.

Dernière modification le mercredi, 03 juillet 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.