fil-educavox-color1

Communiqué de presse par Emilie PAUCHET· responsable communication et de l'animation de la communauté wweeddoo · wweeddoo : Pour faire face à ce sujet prioritaire pour l'Education nationale, les jeunes de deux collèges de Châtenay Malabry ont décidé d'agir contre le harcèlement scolaire en construisant et promouvant leurs solutions avec la plateforme wweeddoo.com et en participant à un Hackathon.

Pour faire face à ce sujet prioritaire pour l’Education nationale, les jeunes de deux collèges de Châtenay Malabry ont décidé d’agir contre le harcèlement scolaire en construisant et promouvant leurs solutions avec la plateforme wweeddoo.com et en participant à un Hackathon.

Ils sont jeunes et plein d’entrain et se sont réunis à la maison des projets wweeddoo le 29 mars dernier pour participer au Hackathon des collèges et faire émerger des actions sur le sujet du harcèlement scolaire afin d’y mettre fin dans leurs collèges.

" Le but de cette journée était de donner l’initiative aux jeunes sur ce thème du harcèlement qui les concerne, de favoriser la créativité, la coopération, l’engagement, d’initier ces jeunes à une démarche et un état d’esprit d’innovation et bien entendu de les faire passer à l’action ", explique Aude Rougier Canniccioni, chef d’établissement du collège Masaryk à Chatenay Malabry.

Mathéo, Awa, Evenica, Florian… Vingt jeunes âgés entre 12 et 15 ans se sont regroupés pour mettre en place des projets dans leurs collèges respectifs afin de faire bouger les choses : Evènement pour fédérer et apprendre à se connaître, boite à idée dans les classes pour trouver des solutions, clip vidéo contre le harcèlement... Des idées ils n’en manquent pas !

" On a décidé de mettre notre projet sur wweeddoo pour partager nos réflexions et solutions avec tous les jeunes qui utilisent la plateforme. Ils peuvent soit nous aider à nous améliorer soit s’inspirer de notre démarche. C’est ainsi que nous crèverons l'abcès, éviterons les drames extrêmes (suicides, mutilations), serons libres, pourrons bien vivre au collège, avoir le cœur léger, une meilleure condition de travail, être joyeux heureux solidaires, s'entraider " explique avec émotion Evenica 14 ans.

Soutenus par leurs professeurs et Principales, ces projets vont se réaliser avant la fin d’année scolaire de juin prochain." Innover dans mon collège pour que les jeunes se sentent en sécurité et en harmonie entre eux et que le harcèlement scolaire disparaisse dans et hors les murs " c’est le message que Anne Legrain, directrice du collège Léonard de Vinci à Chatenay Malabry, a souhaité faire passer  lors de ce hackathon. 

Les 4 projets qui ont émergé lors de ce hackathon et qui verront le jour en juin prochain :

Masackathon : https://wweeddoo.com/projets/EffZ8BiV5y-MASACKATHON?utm_source=CPHackathon

La fête des hackarcels : https://wweeddoo.com/projets/OubYPBgzzx-La-fete-des-hackarcels?utm_source=CPHackathon

Clip vidéo contre le harcèlement : https://wweeddoo.com/projets/ovc8kZyTQ-Clip-video-contre-le-harcelement?utm_source=CPHackathon

Et harcèlement en fête : https://wweeddoo.com/projets/Qmugoc@D5-Harcelement-en-fete?utm_source=CPHackathon

 Fondée en 2015, wweeddoo.com est la première plateforme de projet collaborative dédiée à la réussite des projets des jeunes. wweeddoo est lauréate du Programme Investissements d’Avenir avec la Caisse des Dépôts et Consignations et l’Education nationale. wweeddoo fait partie de la Tech For Good et est reconnue startup remarquable par la French Tech. Elle s’adresse à plus de 10 millions de jeunes au niveau national.

Dernière modification le mercredi, 22 mai 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.