fil-educavox-color1

Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et Guillaume BOUDY, secrétaire général pour l’investissement, annoncent le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt “Challenges Education” dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir pour répondre aux enjeux d’open innovation en matière d’éducation.

Afin de renforcer la stratégie numérique éducative, des États généraux du numérique pour l’Éducation (EGN) ont été organisés dans les territoires puis au niveau national les 4 et 5 novembre 2020. Parmi les propositions issues de ces EGN figure le lancement de défis d’innovation en matière de numérique et d’éducation. Dans la lignée d’autres propositions en faveur de la transformation numérique de l’École, dans un contexte de réponse à la crise sanitaire de la COVID19 et d’accélération globale du numérique dans nos sociétés, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports s’est rapproché du secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et de Bpifrance pour utiliser le dispositif des « Challenges » dans le domaine du numérique et de l’éducation.

Qu'est-ce qu'un challenge ?

A travers le Programme d’investissements d’avenir piloté par le SGPI, l’État a soutenu plusieurs appels à manifestation d’intérêt (AMI) destinés au lancement de « Challenges » pour favoriser le partage de données des entreprises et entités publiques et ainsi soutenir les démarches d’open innovation : « Challenges big data » en 2014, « Challenges numérique » en 2015 et « Challenges intelligence artificielle » en 2017, tous opérés par Bpifrance. Pour favoriser les démarches d’open innovation entre les organisations confrontées à des enjeux numériques liés à l’éducation et l’enseignement et les entreprises développant des technologies innovantes, avec pour objectif de faire émerger des solutions radicalement nouvelles pour tous les acteurs, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le secrétariat général pour l’investissement lancent ainsi un nouveau dispositif baptisé « Challenges Education », qui sera opéré par Bpifrance.

Un nouveau "challenge education" financé par l'état ?

Chaque « Challenges Education » identifie une entité publique porteuse d’une problématique applicative précise et pouvant disposer de jeux de données (désignée sous le terme de « sponsor »). Un challenge conduit ensuite à sélectionner une ou plusieurs start-up(s) ou PME (désignée(s) sous le terme « lauréat(s) »). Le ou les lauréats devront construire dans un délai limité (entre 3 et 18 mois) une solution innovante répondant à la problématique posée. Les sponsors, confrontés à des enjeux numériques, pourront ainsi collaborer avec des startups et PME innovantes, porteuses de solutions de rupture. Ces projets pourront typiquement aboutir à la réalisation d’une preuve de concept (« PoC ») et servir de première référence aux lauréats sélectionnés.

En savoir plus sur l’appel à manifestation Challenges Education :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Challenges-Education-Appel-a-manifestation-d-interets-Sponsors-vague-1-51163

Dernière modification le samedi, 02 janvier 2021
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.