fil-educavox-color1

Publié par Françoise Laugée sur La Revue Européenne des Médias et du Numérique : Surveillance des espaces publics, accès aux services administratifs, l’utilisation de cette technologie biométrique d’authentification et d’identification continue de s’étendre en Europe (voir La rem n°46-47, p.25). Les caméras « intelligentes » portent à l’évidence atteinte à notre vie privée, en menaçant notre liberté de circuler de façon anonyme. Quel contrôle – selon quelles limites ? et par quelle instance ? – sera effectué sur ce marché florissant de logiciels qui, de surcroît, engendrent bon nombre d’erreurs et de discriminations liées aux biais algorithmiques (voir La rem n°50-51, p.45).

En août 2019, le quotidien britannique Financial Times révèle aux Londoniens que le quartier de King’s Cross – lieu d’arrivée de l’Eurostar – est équipé de caméras de reconnaissance faciale et que le quartier d’affaires de Canary Wharf est en cours d’installation. L’Information Commissioner’s Office (ICO – Autorité de régulation des données personnelles) ouvre une enquête. « Scanner les visages des gens quand ils vaquent en toute légalité à leurs activités quotidiennes, avec l’objectif de les identifier, peut présenter un danger potentiel pour la vie privée […], réagit sa présidente Elizabeth Denham. Spécialement si ces technologies sont utilisées sans que les gens soient tenus au courant ni n’en comprennent le fonctionnement ».

Accès à l'article

https://la-rem.eu/2019/11/banalisation-reconnaissance-faciale/

 

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.