fil-educavox-color1

L'OBS. Le mot «disruption» est apparu récemment dans le langage courant. Comment s'est-il mis à vous intéresser et quelle définition lui donnez-vous ?

Bernard Stiegler. Avant de faire florès dans la Silicon Valley, le terme vient du marketing. Je l'ai d'abord rencontré en 1997, dans un livre intitulé «Disruption» où le publicitaire français Jean-Marie Dru y développait l'idée que désormais, il faut saisir tous ses compétiteurs par la vitesse et les tétaniser pour les anéantir. Du marketing, ce discours martial est passé depuis à l'économie numérique. Et il résonne avec le travail que je mène depuis longtemps sur les effets du web.

Accès à l'article : http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20160701.OBS3792/la-disruption-ou-quand-la-technologie-va-beaucoup-trop-vite-pour-les-humains.html

Dernière modification le vendredi, 08 décembre 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.