fil-educavox-color1

Serge Tisseron : Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a donc décidé d'interdire les smartphones au collège. Cette mesure, qui apparaîtra probablement "de bon sens" à beaucoup de parents, ne devrait pourtant pas être dissociée d'une autre, l'éducation à la citoyenneté numérique.

1 - Découvrir ce qui se passe derrière l'interface écran

Les penseurs démagogues qui ont prétendu que les adolescents avaient la culture numérique "dans le sang" ont malheureusement fait croire qu'il n'y aurait pas nécessité de mettre en place une éducation à ses outils. Mais l'aisance apparente avec laquelle certains adolescents semblent les gérer cache le fait qu'ils se contentent le plus souvent d'utiliser de façon répétitive et stéréotypée quelques applications simples que les fournisseurs d'accès mettent prioritairement à leur disposition.

C'est pourquoi il est urgent d'organiser, dès l'école élémentaire, un enseignement visant à faire comprendre aux enfants ce qui se passe au-delà de l'interface écrans. Quelles sont les modèles économiques des services apparemment gratuits qui nous y sont proposés ? Comment des bataillons d'ingénieurs travaillent-t-il à nous faire aller là où nous n'avions pas prévus, bien que nous n'ayons commis apparemment aucune erreur dans l'organisation de notre parcours ? Comment certains jeux vidéo baissent-ils le niveau de difficultés en fonction des performances du joueur de façon à lui faire croire qu'il apprend très vite et lui donner le désir de continuer ?

Bref, il est essentiel d'organiser un enseignement sur la manière dont notre attention est mise au service d'une logique économique vorace, alors même que nous avons seulement l'impression de cultiver notre réseau social ou de nous amuser.

Suite de l'article sur le site :

http://www.huffingtonpost.fr/serge-tisseron/plutot-que-dinterdire-les-smartphones-au-college-pourquoi-ne-pas-eduquer-a-loutil-numerique_a_23220979/
Serge Tisseron

Dernière modification le vendredi, 06 octobre 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.