fil-educavox-color1

Communiqué du Ministère de l'Education : Le projet de loi de finances pour 2018 est un acte de confiance dans notre jeunesse, au coeur du rebond français. Aussi nous appartient-il de lui transmettre aujourd’hui les outils indispensables pour relever les défis du XXIe siècle. Ce budget traduit les engagements présidentiels pour l’École et les jeunes générations de notre pays.

Pour la première fois, la dotation de l’enseignement scolaire dépasse le seuil des 50 milliards d’euros et le budget consacré à la jeunesse et à la vie associative franchit celui des 500 millions d’euros.

Rien de solide ni de durable ne peut se faire sans la maîtrise, par tous les élèves, des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui). C’est pourquoi la première des priorités de l’éducation nationale doit être l’école primaire. Attaquer la difficulté scolaire à la racine est une nécessité si l’on veut lutter contre le poids des déterminismes. Cela passe par un volontarisme pédagogique et un soutien constant aux élèves les plus fragiles. C’est le sens du dédoublement des classes de CP et CE1 en réseaux d’éducation prioritaire. à ce titre, les 5 600 classes de CP en REP+ et REP auront d’ores et déjà bénéficié de cette mesure à la rentrée 2018.

Le projet de loi de finances pour 2018 témoigne aussi de l’engagement de la Nation en faveur des élèves en situation de handicap. 10 900 nouveaux emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH), spécialisés, stables et professionnels, les accueilleront à la rentrée 2018. Le contingent des contrats aidés du ministère permettra de renforcer cet accompagnement. Par ailleurs, 100 postes de professeurs des écoles supplémentaires autoriseront la création de 100 unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis).

Les « stages de réussite », auxquels nous consacrons 35 millions d’euros en 2018, permettront aux élèves les plus fragiles d’aborder le collège dans de meilleures conditions. De plus, le programme Devoirs faits, qui commence au mois de novembre, offrira aux collégiens qui le souhaitent un accompagnement dans leur travail personnel.

Cette politique tournée vers l’avenir s’appuie aussi sur la richesse associative de notre pays et le dynamisme de notre jeunesse, avec notamment la montée en puissance du service civique.

Ce budget est donc un budget d’action destiné à lutter concrètement contre l’échec scolaire. Il engage les transformations indispensables pour faire émerger l’école de la confiance dont notre pays a besoin.

Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale

http://www.education.gouv.fr/cid120482/projet-de-loi-de-finances-2018.html

Dernière modification le jeudi, 28 septembre 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.