fil-educavox-color1

Alors que plusieurs initiatives se multiplient dans l’hexagone pour ouvrir les écoles à d’autres usages, Gabrielle Halpern, Docteur en philosophie et autrice du livre Tous centaures ! Éloge de l’hybridation (Le Pommier, 2020), recommande de généraliser cette logique d’hybridation sur l’ensemble du territoire. 

Tous les élèves sont désormais en vacances et cela peut être l’occasion de réfléchir à la manière dont nous pourrions réinventer l’école. Depuis un an et demi, en effet, la crise sanitaire l’a bouleversée et a contraint les équipes pédagogiques et administratives, les parents d’élèves et les élèves à mille adaptations. Nous nous sommes tous sentis démunis et remis en question dans cette expérience. En fermant les écoles, la covid-19 nous a invité à nous interroger, plus que jamais, sur leur sens.

Une initiative dans ce domaine, qui est quasiment passée inaperçue, mérite que l’on s’y intéresse de très près :

le petit collège Duplessis-Deville, niché en Haute-Saône, à Faucogney-et-la-Mer s’est transformé en « établissement de services »  dans le cadre d’une expérimentation lancée par le département il y a quelques mois, qui a précédé un appel à manifestation d’intérêt du ministère de l’Éducation Nationale. Concrètement, il s’agit d’ouvrir le collège au territoire et à ses habitants, afin que tous puissent bénéficier de ses infrastructures et de ses espaces. Le collège héberge une épicerie où chacun peut venir acheter une fois par mois des produits frais, issus d’une quinzaine d’exploitations agricoles… Ce sont des élèves volontaires de la classe de 3e qui s’en occupent ! Il est prévu que le Centre de Documentation et d’Information, devienne un espace culturel où tous les habitants peuvent venir consulter, emprunter, acheter des livres ou assister à des conférences. Par ailleurs, il se pourrait que la cantine scolaire se transforme en brasserie rurale pour accueillir tout le monde à l’heure du déjeuner ou encore que les salles de classes s’ouvrent hors du temps scolaire pour des formations pour adulte, notamment autour du numérique.

L’école au service de tous les habitants

Lire la suite : https://usbeketrica.com/fr/article/et-si-l-on-avait-cette-idee-folle-de-reinventer-l-ecole

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.