fil-educavox-color1

L’association bénévole d’AIDE AUX PROFS, après avoir été précurseur en juillet 2006 en France sur le Conseil en Evolution Professionnelle pour les professeurs, récidive avec cette démarche précurseur, à nouveau, pour le Conseil en Prévention du Métier de Professeur avec « Devenir Prof », marque que nous utilisons pour la Classe 45 « Conseil en matière de sécurité physique et conseils en propriété intellectuelle ».

Au fil de notre action d’utilité collective, il nous est apparu que demeurait un déséquilibre dans notre communication, essentiellement centrée sur les difficultés vécues au travail par ces professeurs qui par milliers chaque année nous contactent de toute la France et des Dom-Tom pour que nous les aidions à réfléchir à une évolution professionnelle hors enseignement.

Après 16.600 personnes renseignées par la voie associative, soit 2% bientôt des professeurs de France, chiffre infime et important à la fois pour une microstructure comme la nôtre, et en moyenne en plus un bon millier chaque année depuis 2012 au moins via les réseaux comme Facebook et Linkedin où chacun nous pose sa question, par confiance dans l’expertise que nous avons développée sur de nombreuses thématiques, nous avons acquis une parfaite connaissance de la typologie des motivations qui conduisent un professeur à s’enthousiasmer pour ce métier en y entrant, et de celles qui le conduisent à repartir, après quelques années à quelques décennies.

Dans le chaos ambiant de l’année 2019-2020 où de multiples tensions sont apparues dans tous les domaines des services publics, où l’on s’aperçoit que les soignants, les policiers, les agents de la justice, les enseignants, sont tous dans le même bain de la souffrance éprouvée au travail selon leur affectation et la manière dont leur structure d’emploi est managée, nous avons décidé d’équilibrer notre action, et notre communication, par l’action positive de contribuer à redonner de l’attractivité au métier de professeur.

Qui plus est, les mouvements spontanés comme #stylosrouges et #pasdevagues nous ont beaucoup surpris par leur rapidité et leur ampleur, une preuve que la bienveillance au travail est encore loin d’être réalité au sein de la profession enseignante malgré un discours qui se veut rassurant (« Ecole de la Confiance »).

Si la GRH de proximité déployée dans tous les départements par l’Education nationale depuis la rentrée 2019 est une bonne nouvelle, elle mettra des années à convaincre et exigera la pérennisation de moyens importants (pour l’instant beaucoup de « référents de proximité » sont juste employés via quelques HSE, ce qui rend le dispositif de chaque département très fragile), puisque des réformes comme les E3C pour ne citer qu’elle, montrent que la confiance est loin d’être gagnée, avec de sérieuses conséquences dans le nombre de candidats qui se présenteront aux épreuves des concours d’enseignement en 2020.

Les ressources sont tellement nombreuses sur le web, les professeurs tellement généreux de diffuser leurs ressources, leurs productions (avec une méconnaissance pour beaucoup des questions de droits d’auteurs), leur enthousiasme, qu’il était difficile de faire un tri, et nous avons préféré investir notre confiance dans les savoir-faire et savoir-être d’une poignée de professeurs passionnés, à l’enthousiasme communicatif, comme Danièle ADAD, Ostiane MATHON, François MULLER, en mettant en avant sur notre site leurs productions vidéos et leurs bons conseils pour les professeurs du 1er degré et du 2nd degré, même si bon nombre de professeurs qui nous sont inconnus pour l’instant, réalisent certainement d’aussi belles choses. C’est justement cela que nous donnerons à voir, sur ce portail « Devenir Prof » : un éventail de ressources, d’outils, de méthodes, d’auto-questionnements, de conseils, que chaque futur ou actuel professeur viendra prélever.

« Devenir Prof », c’est un ensemble de Conseils en Prévention du Métier de Professeur, en y associant Laure SAUVAITRE, Céline FRIDBLATT, Sylvie LE CAOUSSIN, qui ont toutes eu en commun d’avoir été professeurs des écoles et de s’être orientées via Aide aux Profs vers une démission en créant leur entreprise, vers des services du bien-être à la personne, respectivement en Thérapie personnelle, Psychothérapie, Kinésiologie. Toutes ont eu l’expérience du métier de professeur, et sont nettement mieux à même de conseiller un professeur en difficulté, qu’un professionnel du bien-être qui n’a pas vécu ce métier de professeur dans ses tripes, au quotidien : c’est le postulat que nous formulons à travers ce dispositif dédié à la Prévention du Bien-Etre au Travail.

A force de lire des détresses en tous genres, surtout professionnelles, nous n’avions que deux solutions : cesser de lire ces témoignages parfois très anxiogènes, ou continuer de chercher des solutions. C’est cette voie que nous avons choisie : poursuivre l’aventure et inventer une forme de Service Public indépendant, où chacun pourra évaluer, selon son sa personnalité, ses chances de réussir rapidement et durablement dans le métier de professeur, ou ses risques de s’y trouver rapidement en difficulté et dans ce cas d’anticiper en veillant en priorité à son développement personnel.

Il est rare qu’en France les Pouvoirs Publics agissent par anticipation des situations qui pourraient survenir. Nous nous apercevons depuis 14 ans que l’Education nationale attire tant qu’elle le peut des professeurs de toutes parts, alors que sa médecine du travail ne comporte qu’un médecin pour 16.000 agents en moyenne. Elle prend donc le risque de mettre en souffrance, sans les avoir bien préparés, de bonnes volontés. C’était l’un des enseignements du très beau travail universitaire de Laurence BERGUGNAT en 2011 (Université de Bordeaux) lorsqu’elle s’est intéressée au burn-out dès les 1re et 2e années des professeurs des écoles.

C’est à cette époque que nous avons commencé cette réflexion de concevoir un portail dédié au bien-être au travail, sans qu’il prenne la forme d’un attirail commercial, ce n’est pas le but. C’est ce qui m’avait conduit à copublier avec José-Mario HORENSTEIN en octobre 2013 « Souffrir d’enseigner…Faut-il rester ou partir ? » préfacé par Georges FOTINOS. Eux aussi auront consacré toute leur vie à attirer l’attention sur la souffrance au travail des professeurs, et des personnels d’éducation. Puisque cet ouvrage n’est pas réactualisé depuis 7 ans, ce qui le rend inutile pour de nouveaux lecteurs, notre association dont le travail de collecte d’informations avait nourri ce travail a préféré développer ce portail « Devenir Prof » appelé à s’enrichir de nombreuses interviews portant sur le bien-être au travail du professeur, sur les étapes professionnelles qui lui sont accessibles en cours de carrière, et sur les raisons qui peuvent conduire des professeurs à vouloir quitter leur métier, pour que chacun prête attention à ces messages.

Nous considérons en effet que chaque agent de l’Education nationale est un acteur de GRH, par son comportement, et peut décider de diffuser le bien-être autour de lui : il n’a qu’à le décider, aujourd’hui, ou demain, et tout le système s’en portera mieux.

Les étudiants, les salariés, les actuels professeurs, trouveront sur ce site :

-          Des exercices d’auto-questionnement pour affiner leur choix de devenir professeur, ou de changer de métier lorsque cette situation se produira à plus ou moins long terme, car il devient illusoire d’enseigner de la même manière au même endroit pendant 44 années d’une vie active,

-          Des conseils d’expérience en coaching vocal pour savoir entretenir leur voix au quotidien,

-          Des conseils pratiques de gestion de leur autorité en classe, surtout adaptés aux enfants d’école et de collège puisque celui qui les a conçus, Sébastien CAPPUCCIO, professeur des écoles, y a investi ses savoir-faire de coach, avant de changer à nouveau de voie, en décidant de nous les offrir pour tous ceux que nous pourrions aider,

-          Des conseils en gestion de son stress au travail, et des moyens simples de le réduire au maximum,

-          Des conseils en préparation de sa rentrée, de sa classe, de ses productions et projets pédagogiques à travers les vidéos des pédagogues passionnés cités infra,

-       Des parcours professionnels d’anciens professeurs, en mobilité interne et externe. En cela nous reprenons l’activité intense qui fut la nôtre sur le Café Pédagogique dans la rubrique « seconde carrière », en présentant des parcours diversifiés pour montrer que les professeurs qui le souhaitent peuvent accéder à de multiples métiers grâce aux compétences qu’ils ont développées, les savoir-faire et savoir-être étant tous transférables vers de nombreuses fonctions,

-       L’ensemble de ce site est un espace de réflexion pour agir en faveur de leur propre bien-être, qui comprendra des milliers de témoignages réels, sans exagération comme le font encore malheureusement certains sites sur la Toile. Notre objectif d’information n’a jamais été de verser dans le sensationnel, juste informer de la réalité du terrain, et de chercher des solutions concrètes, efficaces pour chacun(e).

Ce portail a une vocation positive, d’humanisme éclairé, optimiste. Nous prenons le parti que ce sera une goutte d’eau, à nouveau comme l’est notre action associative qui a inspiré depuis 14 ans à travers nos multiples démarches l’Education nationale dans le développement de sa GRH de proximité, pour contribuer à redonner au métier de professeur l’attrait qu’il mérite, sans mentir, sans rien cacher, car c’est ce langage de vérité dont ont besoin les actifs du 21 siècle dont la vie active sera faite d’étapes plus ou moins longues, à la recherche d’un métier riche de sens, concret, au service des apprentissages et de l’éducation au sens critique des générations à venir.

Notre message principal est d’aller vers le métier de professeur en le vivant comme une étape humaniste, et non comme une carrière pleine et entière. Après la formation tout au long de la vie qui a empli les années 1990-2020, place à la mobilité tout au long de la vie, dans un contexte de départs massifs ces 25 prochaines années, puisque 60% des salariés du public comme du privé partiront en retraite.

https://www.devenirprof.org/

Rémi Boyer,

Président-Fondateur d'Aide aux Profs

Dernière modification le mardi, 11 février 2020
Boyer Rémi

Président-Fondateur de l’association AIDOPROFS (AIDE AUX PROFS) créée en 2006, renommée APRES PROF en Juillet 2016, redevenue AIDE AUX PROFS le 7 Juillet 2019..

Agrégé de géographie et ingénieur conseil en formation (Master2 Pro), passionné par les mobilités professionnelles des enseignants depuis 1999 et par leur souffrance au travail depuis 2009. Esprit très créatif et passionné par les potentialités du web.

Rédacteur en chef des sites de l'association depuis 13 ans. Chargé de la communication de l'association (>130 reportages depuis 2006). Expert-Consultant et conseiller en prévention de la souffrance au travail et en évolution professionnelle pour les adhérents de l'association.


J’ai publié 3 guides pratiques pour aider les enseignants dans les différents aspects de leur métier, diffusés à plus de 15.000 ex à ce jour :
1) Auteur de : Enseignant...et après ? Comment préparer et réussir sa seconde carrière (août 2009) Ed. Les Savoirs Inédits.
2) Auteur de : Enseignants et mobilité professionnelle. Conseils et outils pour choisir la vôtre (octobre 2011), préfacé par Alain Bouvier), Ed. Les Savoirs Inédits.
3) Co-auteur de : Souffrir d’enseigner : faut-il rester ou partir ? avec José Mario Horenstein, guide pratique préfacé par Georges Fotinos, en co-édition Memogrames-Aide aux Profs.

J'ai été rédacteur de la rubrique Seconde Carrière du mensuel du Café Pédagogique de novembre 2006 (n°79) à juin 2016 (n°171) avec une co-rédaction avec Alexandra Mazzilli, adhérente de notre association, sur l'année 2015..

Aide aux Profs a organisé 3 colloques en 2014, 2015 et 2016.

Notre dispositif organisera son prochain colloque national en mai-juin 2020.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.