fil-educavox-color1

Lors du forum EIDOS 64, depuis Pau, le 19 janvier dernier, nous avons assisté aux interventions de Jean-François Céci, enseignant à l’université de Pau et chercheur au laboratoire Techné de Poitiers.

Conférence : Pour un numérique raisonné en éducation ?

La conférence du matin, après avec évoqué les principaux risques numériques, adopte le parti pris d’un Numérique pour l’éducation « raisonné » au sens cognitif et pédagogique du terme, en citant Philippe Dumas pour l’illustrer.

En 2004 déjà, ce dernier évoquait une crise mondiale des systèmes éducatifs, dont l’un des facteurs explicatifs était « l’exposition précoce, profonde et prolongée des enfants et des adolescents aux objets techniques numériques ». Il appelait alors de ses vœux un nouveau projet pédagogique car « si la technologie a des effets pervers sur l’éducation et la culture, qu’au moins on cherche par un nouveau projet pédagogique à en exploiter les potentialités ».

Prenant appui sur ses recherches, J.F. Céci indique que ce projet pédagogique n’a pas eu lieu.

Il ébauche alors des pistes et grands concepts pédagogiques permettant une meilleure intégration du Numérique en éducation, postulant que sans éliminer les risques numériques précédemment évoqués, nous pourrions ainsi améliorer ce qu’il appelle le « retour sur intégration » du Numérique en éducation.

En plaçant « l’humain avant la technologie » en première partie, il définit un périmètre pédagogique permettant de raisonner  le Numérique en éducation, notamment via la mise en place de pédagogies plus participatives, pédagogies parmi lesquelles une amplification numérique trouve plus facilement sa place. Pour compléter ce périmètre, il qualifie et quantifie l’innovation pédagogique, comme une combinatoire complexe de 25 scénarios pédagogiques, de 17 catégories de matériels et de 14 catégories de logiciels.

En deuxième partie, J.F. Céci place « la technologie au service de l’Humain » en explicitant un modèle permettant de réaliser une ingénierie pédagogique amplifiée par le Numérique, en connaissance de cause des critères d’amplification, et aux regards croisés des apprenants, des enseignants et de l’institution.

Ce modèle, qu’il appelle « l’amplificateur pédagogique » permet à l’enseignant innovant de comprendre les différentes dimensions intervenant dans la conception d’un dispositif pédagogique amplifié par le numérique. Le détail du modèle et son application sont au programme d’un atelier qu’il anime l’après-midi pour EIDOS 64, depuis le Parlement de Navarre (voir plus bas). 

 

1 confJFCCapture décran 2022 02 06 164430

Lien vers la conférence :

LIEN

Atelier A08 : Faire un usage « raisonné » du Numérique en éducation

Nous avons suivi l’atelier A08 qu’il anime l’après-midi, durant lequel nous pratiquons des interactions numériques à visée pédagogique, ensuite analysées au prisme du modèle d’intégration, appelé « l’amplificateur pédagogique ».

Les critères amplifiés par le Numérique du scénario pédagogique vécu, sont  ensuite débattus en groupe pour en cerner les plus-values, dans une approche analytique et raisonnée du numérique en éducation.

Ce modèle illustre également la controverse du numérique en éducation et permet de mieux comprendre pourquoi certaines enquêtes scientifiques montrent une plus-value à cette intégration, alors que d’autres des effets pervers. Nous comprenons ainsi comment travailler à un meilleur retour sur intégration du numérique en éducation, via les 9 critères évoqués dans le tableau du modèle de l’amplificateur pédagogique.

Lien vers l’Atelier A08 :

LIEN

Pour approfondir certains points de sa conférence, J.F. Céci est ensuite interviewé sur le plateau TV de EIDOS64, au micro d’Éric Fourcaud pour LUDOMAG.

Durant les 32 minutes de cette interview, il aborde notamment la formation des enseignants à l’ère numérique et fournit quelques chiffres édifiants, permettant de mettre en perspective la faible intégration du numérique en éducation. Il dépeint enfin une jeunesse sans doute bien plus responsable, en matière d’usages numériques, que ce que l’on pense.

Lien vers l’interview :

LIEN

Dernière modification le vendredi, 11 février 2022
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.