fil-educavox-color1

Magliulo Bruno

Magliulo Bruno

Formateur/conférencier/auteur Orientation scolaire et professionnelle - Inspecteur d'Académie honoraire -  Auteur, dans la collection L'Etudiant (diffusion éditions de l'Opportun) de :

  • SOS Parcoursup
  • SOS Le nouveau lycée (paru le 19 septembre 2019)
  • Bien choisir ses études à l'université

Ces ouvrages peuvent être commandés sur le site : www.editionsopportun.com

Profil LinkedIn

Réforme du lycée général : il faudrait ajouter une offre d'option facultative de mathématiques en classe de première générale.

La réforme de la voie générale du lycée prévoit la possibilité, pour les élèves, d'opter en classe terminale pour un enseignement facultatif de "mathématiques complémentaires" qui est réservé aux lycéens n'ayant pas choisi l'enseignement de spécialité de mathématiques à horaire lourd (6 heures par semaine) et qui ne souhaitent pour autant pas être privés de toute formation dans ce domaine.

En savoir plus...

Parcoursup 2019 : acte 2

Le mardi 22 janvier 2019, au terme de la phase 1 de Parcoursup (phase d'information), s'ouvrira la très cruciale phase 2, dite  d' "inscription et formulation des voeux" pour les candidats à une admission en première année de l'enseignement supérieur français.

En savoir plus...

Parution de "SOS Parcoursup"​

Je suis heureux de vous annoncer la parution de "SOS Parcoursup", livre publié par L'Etudiant Editions, et disponible en librairies et sur l'Internet (www.editionsopportun.com) à partir du 10 janvier 2019.

En savoir plus...

Nouveau lycée : le très complexe choix des enseignements de spécialité à l'entrée des classes de première et terminale générales.

La réforme du lycée aboutit à une fusion des actuelles filières générales (ES, L, S) au profit d'une voie générale unique, au sein de laquelle la différenciation des parcours d'études se fera désormais principalement en fonction des choix de trois "enseignements de spécialité" obligatoires en première, (quatre heures par semaine chacun), puis deux en terminale (six heures chacun par semaine), mais aussi par des choix éventuels d'enseignements optionnels facultatifs.

En savoir plus...

A propos de la nouvelle réforme de l'apprentissage ...

La nouvelle réforme de l'apprentissage réussira-t-elle, alors qu'une quinzaine d'autres l'ayant précédé depuis 40 ans ont en grande partie échoué ? Au début des années 1960, la France comptait 350.000 jeunes entrés dans les divers cycles de formation professionnelle par l'apprentissage.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.