fil-educavox-color1

Le numérique dont les usages sont présents dans tous les actes du quotidien est aujourd’hui placé au centre des évolutions éducatives. Tous les acteurs concernés par l’éducation font face à ces nouveaux paradigmes, contraints de développer des systèmes innovants, de déployer des énergies collectives, d’affronter les difficultés, d’accompagner chaque effort et initiative.

Le politique, mandaté pour adapter et transformer les politiques publiques, est lié et contraint par le développement économique, par les évolutions rapides des technologies, par une société non uniforme dans ses pratiques et ses valeurs, par ses engagements enchainés dans un temps court. Il peine à satisfaire les équipements très haut débit, l’équipement et la maintenance des matériels. Il doit étendre ses actions et déployer les offres culturelles et éducatives à l’accompagnement de la population et au périscolaire pour les usages du numérique.

L’économie, moteur de nos sociétés actuelles, frein et accélérateur des choix, porte les infrastructures, les entreprises, les lieux d’apprentissage et les métiers de demain. Les entreprises innovent en créant des outils, applications et dispositifs concurrentiels, souvent  à destination d’un seul usage …hors, en pédagogie l’outil doit être utilisable en toute circonstance, le contenu indépendant du contexte de l’outil et enrichi par les ressources et travaux des classes…De plus, les logiques transmissives d’apprentissage par classes dites « homogènes » et par grand groupe classe sont encore très prégnantes. Les formations ne sont-elles pas trop dispensées par ancrage disciplinaire ? Donnent- elles suffisamment place aux aspects communication et  relation dans les classes ?

Les usages des réseaux sociaux modifient le rapport aux autres, révèlent les différences de perception du point de vue des valeurs et des cultures, et nous incitent à renforcer ces réflexions et pas uniquement dans le cadre de « formation documentation »…

Le citoyen lui,  s’inquiète de l’escalade technologique, subit souvent le « hacking publicitaire » sans se protéger,  voit de l’hyper surveillance partout tout en publiant sa vie privée sur les réseaux ; il est fasciné par le pouvoir des outils, objets connectés, montre, balance, pilule et inhalateur connectés, robots et réalité virtuelle, attend avec impatience les progrès de la médecine connectée, pancréas bionique et autre « mote » ou poussière intelligente à ingérer ; il reste connecté par ses réseaux mais refuse encore l’idée que l’école puisse s’emparer du smartphone…

Et si l’éducation était au centre du numérique…et non l’inverse ?

Déchargeons « le numérique » au port… denrée précieuse à placer définitivement dans les paquebots au même titre que les moteurs,  en les soignant, les enrichissant les transformant des prouesses techniques que nous sommes capables de créer aujourd’hui. Pourquoi ne pas s’attacher à développer des compétences, techniques et culturelles et à s’appuyer sur des projets de création, de publication et de communication pour découvrir, utiliser et apprendre...en utilisant les outils performants d’aujourd’hui ?

L’ouverture de l'école à son territoire et à son environnement, les apprentissages des langages, oral, écrit, code, langues vivantes, la découverte de l’histoire, du patrimoine, de l’espace, la réalisation et la  publication  d’un interview, d’un webdocumentaire, d’un blog…la communication par les réseaux, la création artistique sont  autant de compétences que le numérique facilite. Données ouvertes, projets collaboratifs, de nouvelles formes de partage et de nouveaux projets de société se dessinent. L'innovation doit se situer dans les nouveaux rapports au savoir et aux autres.

Nous vous invitons à faire escale les 14 et 15 octobre à Cenon en Gironde pour la troisième édition des Boussoles du numérique « les ports ».

Après « les orientations » en 2013 et « les navigations » en 2014,  « les ports »  nous invitent à  passer d’un mode de stock à un mode de flux, à mutualiser les savoirs, les façons de les construire, de les utiliser, de les transformer, de les consommer et de les échanger. Que garder  dans les cales des navires et les entrepôts ?

Les communications inter-personnelles à quai ou à distance seront au rendez-vous dans une approche inter-culturelle, en utilisant différents langages, dans un esprit de découverte. Place aussi aux explorateurs d'un nouveau monde… Intégrer la réflexion prospective, les systèmes innovants, présenter des techniques,  mutualiser les pratiques des acteurs de l’école en 2015 par leurs approches complémentaires, dans l’éco-système du numérique éducatif. C’est à ces échanges que nous convions !

Le programme sera disponible très bientôt !

Dernière modification le dimanche, 18 octobre 2015
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.