fil-educavox-color1

Faire appel à l’imaginaire, c’est à la fois s’appuyer sur des constats, interroger les projets en cours et imaginer les possibles. Environnement de société, objet pédagogique, sujet d’apprentissages, Educatech propose une mise à jour de la place du numérique en éducation.  L’an@é, partenaire de l’événement interrogera les différents dispositifs qui plaident pour une école plus inclusive, en phase avec les enjeux et avec son temps.  Nous participerons également au grand débat qui se propose de confronter des imaginaires. « Quel est votre imaginaire de l’École en 2050, quels acteurs, quelles pédagogies et quelles technologies s’y imbriquent et dans quel objectif ? » Et nous serons présents sur Educavox pour témoigner ensuite pour tous ceux qui ne pourront se déplacer !

Les constats : les possibles, les réalités

Contre l’école injuste : Questionner l’imaginaire scolaire, discerner les pièges et repenser les savoirs

Au centre de cet ouvrage de Philippe CHAMPY et de Roger-François GAUTHIER - ESF Sciences Humaines, 2022- la question de la démocratisation de l’école, posée sous l’angle des accès au savoir. Il s’agit de dénoncer l’imaginaire éducatif dominant et d’en dénoncer les blocages, issus pour beaucoup de traditions non interrogées. Les auteurs interrogent l’injustice sous l’angle particulier des savoirs scolaires proprement dits, la plupart du temps éludés, et de leur impact sur les élèves[1]

https://www.educavox.fr/formation/analyse/contre-l-ecole-injuste-questionner-l-imaginaire-scolaire-discerner-les-pieges-et-repenser-les-savoirs

"Le savoir c'est le pouvoir".

En s'appuyant sur son expérience scolaire et professionnelle, Sixtine Rose, remet en cause la méritocratie à la française, basée sur une culture élitiste et reproductrice d'inégalités sociales. Elle vante les mérites de l'échec, invite à changer de paradigme et appelle à valoriser une approche plus large et inclusive, intégrant l'intelligence sociale et le partage de connaissances avec le plus grand monde.

On sait depuis les philosophes grecs que le savoir c'est le pouvoir. L'idée pourrait paraître obsolète à l'ère de l'information, où tout un chacun peut en trois clics accéder à toute la connaissance du monde et où la donnée vient à nous sans même la rechercher par la magie des algorithmes. Il n'en est rien. La quantité peut compromettre la qualité et le nivellement des informations et la formidable désintermédiation de la connaissance constituent des dangers au moins aussi sérieux que la privation de savoir.

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/sixtine-rose-directrice-generale-adjointe-de-socrate-le-savoir-c-est-le-pouvoir

Les politiques éducatives, une nouvelle approche

Dans le cadre des travaux du Conseil national de la refondation et de la démarche nouvelle de concertation qu’il porte, il est désormais indispensable de faire émerger, au niveau local, des initiatives de nature à améliorer la réussite et le bien-être des élèves, et à réduire les inégalités scolaires.

Concertation, projet, financement…à l’échelle de l’établissement avec l’accompagnement des Cellules Académiques pour la Recherche, le Développement, l'Innovation et l'Expérimentation (CARDIE), les référents académiques CNR et les équipes de Réseau Canopé, qui ont suivi une session de formation

https://www.educavox.fr/toutes-les-breves/conseil-national-de-la-refondation-notre-ecole-faisons-la-ensemble

NeujPro : la rencontre des acteurs et professionnels de la jeunesse

Créé à l’initiative du Conseil départemental de l’Allier, NeujPro anime la réflexion nationale sur l’évolution des politiques de jeunesse et aborde de façon très concrète les questions de terrain. Cette année, NeujPro propose une nouvelle « mise à jour » des politiques de jeunesse autour notamment des impacts du numérique sur les jeunes, mais aussi de leur engagement.

NeujPro 2022 : L’An@é était partenaire de cet événement.

1 1664197979465Regards croisés sur les politiques d’engagement, les politiques jeunesse à l'heure du Numérique, les apports éducatifs du numérique :

Retrouver les articles dans le reportage

 

Comment penser collectivement l’éducation dans une société numérique ?

L’An@é propose une table ronde le vendredi 2 décembre à Educatech avec ces questionnements :

Cités éducatives, Territoires Numériques éducatifs, plateformes dédiées, matériels, outils, applications, ressources pédagogiques adaptatives… : Comment, où, et à quelles conditions ces dispositifs participent-ils à une école plus inclusive et en phase avec les enjeux et avec son temps ?

Avec : Hélène AZEVEDO, Co-fondatrice de ModCo, Jean-François CERISIER, Professeur des universités et directeur de l’unité de recherche Techné, Poitiers, Nathalie COUEGNAS, Adjointe à la directrice mission TNE, Virginie MERLE, Adjointe au Délégué Régional Académique au Numérique Éducatif, Bordeaux, Emmanuel PAGE, Directeur de projet Territoires Numériques Éducatifs chez Réseau Canopé

Animatrice : Michelle LAURISSERGUES

https://www.educatech-expo.com/programmes/programme-conferences-exposants

Que disent nos imaginaires numériques de la place de l’École dans la société ? 

Organisé par Educ@tech Expo un Grand Débat - Métavers ou « low tech » jeudi 1er décembre 

« Le » numérique a beau être un ensemble de technologies, équipements, pratiques et usages, cultures, pratiquement impossible à définir, force est de constater qu’il semble arriver à l’âge de la maturité. Le rythme effréné de l’innovation se tasse (on le ressent sur le marché des smartphones notamment), le secteur de la tech est même en recul de croissance (source), un cadre juridique se met en place (RGPD puis DMA/DSA), les bonnes questions politiques et philosophiques sont finalement posées par la société civile et ses représentants (souveraineté numérique, citoyenneté numérique, etc.).

Mais derrière cette apparente stabilisation, le bouillonnement continue en coulisse. Après le « Techlash », la GAFAMisation du web, les acteurs de la tech s’activent dans de multiples directions, avec l’ambition inchangée de changer le monde et la société. Deux de ces directions, diamétralement opposées, nous intéressent particulièrement dans ce qu’elles disent de nos imaginaires numériques, de notre vision de la société, des attentes vis-à-vis de notre école. L’une d’elle, c’est la direction que prennent le web 3 et le métavers, ce nouvel univers virtuel qui fait rêver les investisseurs. Il fait aussi peur à certains ingénieurs, qui prédisent des besoins en infrastructures et en énergies multipliés par 1 000. L’autre direction, c’est celle des « low tech ». Ce terme, lui-même sujet à des débats multiples, a été popularisé ces dernières années en réaction aux high tech.

Ces deux voies semblent nous mener dans des directions tout à fait opposées. Dans les deux cas, il faut recourir à notre imagination, à nos imaginaires, pour nous représenter ce qu’elles pourraient apporter, ou pas, à notre société, à notre École. Que disent nos imaginaires numériques de la place de l’École dans le monde ? Vers où peuvent-ils nous conduire ? Quelles tensions traduisent-ils, entre marchandisation et sécularisation de l’École et du service public ? Entre sobriété et high tech ? Entre logiciel libre et propriétaire ? Entre un numérique à dimension « locale » et un numérique mondialisé ?

Ce grand débat verra s’opposer plusieurs imaginaires. Educ@tech vous propose de prendre un peu de hauteur de champs, d’élargir la focale, d’interroger notre rapport au numérique éducatif et d’explorer autrement la question du numérique à l’école.

Avec Philippe BIHOUIX, Ingénieur, Directeur Général – Arep, Louis DUPAIN, Directeur Des Opérations – Immersive Learning Lab et Michelle LAURISSERGUES, Présidente de l’An@é et co-fondatrice d’Educavox.

https://www.educatech-expo.com/programmes/programme-conferences-plenieres

 

Demander votre badge visiteur

 

Rendez-vous à Educatech ! Rendez-vous sur nos réseaux et sur Educavox pour les reportages de ces journées.

Dernière modification le jeudi, 24 novembre 2022
Laurissergues Michelle

Présidente et fondatrice de l’An@é, co-fondatrice d'Educavox et responsable éditoriale.