fil-educavox-color1

Autour des relations  « numérique – éducation » mi-juillet, mi-août la période est calme. Cela est normal, les vacances scolaires sont une réalité, tant pour les enfants que pour les parents et grands parents. Traiter de  questions, comme par exemple, l’interdiction des " téléphones intelligents " en classes primaires et collèges est certes au programme des vacances...

Les applications numériques ne prennent pas de vacances.

Car, paradoxalement notre écosystème numérique, au-delà des techniques, par les réseaux d’écosystèmes collaboratifs humains en pleine croissance, tant en France qu’à travers le monde,  lui,  n’est pas en vacances. 

Il fonctionne 24 heures sur 24 avec des applications de plus en plus en phase avec nos habitudes de vie.

Par exemple, parmi tant d’autres :

  • Pour utiliser des applications permettant de se déplacer, trouver des trains, anticiper les grèves et les complications dues aux travaux, prévenir des emplacements des radars, anticiper et connaitre la météo, prévoir les locations…

www.applicationiphone.info/top-applications-gratuites-se-deplacer/

  • Pour se tenir informé de l’actualité mondiale, des informations locales en évolution, sans journaux et publications papiers, sans téléviseurs et même sans récepteurs radio via les Smartphones, tablettes mobiles,  oreillette Bluetooth,…

https://pbs.twimg.com/media/DjYNXOJV4AMOTBV.jpg:large

  • Pour vérifier, matin où en fin de journée, pour ne pas dire la nuit, si son entreprise n’a pas envoyé des messages professionnels…

www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11297

  • Pour lire sur tablettes mobiles autonomes ou ordinateur des livres numériques ou électroniques, édités et diffusés en version numérique, disponible sous forme de fichier, qui peut être téléchargé et stocké pour être lu…

 www.ebook-creation.fr/comment-lire-ebook.html

  • Pour être rassuré que mon dossier médical électronique, via la télémédecine, et les applications santé sur mon Smartphone, tant pour les patients que pour les médecins ou les autorités sanitaires permettent de garantir un système de santé équitable et de qualité…

www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2015-02-01-fr-medecin-telemedecine-et-tic.pdf

Nous pourrions multiplier les exemples, même en n’évoquant pas, ce qui est aujourd’hui au cœur du développement technique, économique, sociétal, l’utilisation de l’Intelligence Artificielle, la robotique et l’homme et la femme bionique.

Notre monde en vacances n’arrête pas l'univers numérique.

Car être attentif, tactique, stratégique, politique, social, humain, territorial, éducateur à la planète monde permet de s’apercevoir, par exemple, que les GAFA (Google, Amazone, Facebook, Apple), 4 entreprises nord-américaines et les BATX, (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), 4 entreprises chinoises, elles ne partent pas en vacances.

Elles travaillent, produisent, articulent et anticipent la rentrée même si certaines ont quelques problèmes capitalistiques suite aux batailles financières violentes et aux services qui changent et/ou s’amenuisent, car nous, les utilisateurs et utilisatrices évoluons dans nos pratiques, tant via les sites que par notre utilisation des réseaux dit sociaux.

Et d’autres sont au sommet « capitalistique ». Apple devient la première société à dépasser le cap des 1.000 milliards de dollars

L’équilibre du monde numérique est toujours en évolution, pour ne pas écrire révolution.

Pas simplement à cause des techniques, mais par rapport à nos attitudes humaines, sociales, éducatives et professionnelles : Il est particulièrement intéressant, en effet, de voir comment l’ensemble des entreprises et des décideurs  s’insèrent dans nos vies culturelles, par exemple, avec la production de séries et de films via de nouveaux canaux de diffusion. Voir ainsi Netflix entreprise américaine proposant des films et séries télévisées en flux continu sur Internet, implantée à travers le monde. Elle a été fondée en 1997 en Californie. Wikipédia

Tous les secteurs de notre société sont concernés et chaque association, collectivité, formateur, décideur, … ne peuvent que prendre en compte ces évolutions irréversibles.

Et  comment anticiper les nouveaux équilibres de notre société, tant locale que mondiale ?

LE CERCLE/POINT DE VUE - Dépassement de l'humain par la machine, pertes massives d'emplois, Europe surclassée par les Gafa et la Chine : les fantasmes accompagnent le développement inéluctable de l'IA. Mais on est passé de la science-fiction à la science. Avant d'être un risque, l'IA est avant tout une chance pour le progrès. Article de Challenges (Abonnés).

  • En anticipant la mutation des métiers
  • En développant une nouvelle société de l'information
  • En impliquant les citoyens dans les transformations
  • En créant une "société apprenante"

L’éducation au numérique doit être au centre de notre monde.

C’est ainsi que  les questions relatives à l’éducation sont toujours essentielles, permettant à l’école de former tous les élèves à dominer ce monde immatériel qui touche tous les humains. Mais il s'agit de former également chaque citoyen à un un certain nombre de pratiques et de culture numérique.

Au-delà des questions relatives à la place ou non des Smartphones en cours, des formations nécessaires rien ne remplace la formation articulant l’ensemble des acteurs de notre société numérique. Il s'agit d'un autre type de formation et d'accompagnements personnalisés à déployer rapidement en tout point des territoires à moins qu'on n'attende l'extinction des personnes non "connectées" (http://www.archimag.com/vie-numerique/2018/07/30/14-millions-français-difficulté-face-numérique) au risque d'accroitre les inégalités d'une manière fulgurante. 

La création de la République s’est appuyée sur l’école, la réalité du numérique doit pouvoir s’appuyer sur la République et ses valeurs pour inspirer l’école et réussir une société où le numérique est au service de l'individu et de la planète.

Le travail est immense, MAIS essentiel, et obligatoire.

Dernière modification le dimanche, 05 août 2018
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.