fil-educavox-color1

Dans cet article, je vais expliquer comment j'ai changé ma façon d'animer une formation, ce que j'appelle un EPAC (Environnement Personnel d'Apprentissages collaboratifs), et ce que cela semble avoir apporter aux stagiaires.

Animer

Cela fait plusieurs années que j'anime des formations sur le thème des réseaux sociaux. Et je me préparais toujours de la même façon :

  1. Cerner le sujet et définir une problématique
  2. Recherche documentaire
  3. Constitution de ressources pour les stagiaires
  4. Réalisation d'un diaporama concis pour illustrer mon propos.

Et à chaque formation, les mêmes problèmes :

  1. Une très grande hétérogénéité (de la personne à qui je fais découvrir le copier/coller à celle qui vient alors qu'elle a déjà toutes les compétences).
  2. Un bilan mitigé allant du "ça va trop vite" à "je me suis ennuyé".
  3. Un formateur épuisé d'avoir trop parlé et d'avoir secouru tant bien que mal les égaré du web...
Alors grâce à un peu de co-réfléxion avec Delphine Daux  et le MOOC "Enseigner à l'heure des réseaux sociaux" organisé par DDEC 29 (Logann Vince), j'ai produit un EPAC. C'est à dire un Espace Personnel d'Apprentissages Collaboratif.
 

Un EPAC, qu'est-ce donc ?

Un espace personnel d'apprentissages collaboratifs est un espace dans lequel le stagiaire peut utiliser un ensemble de ressources de façon dirigée ou non, accompagné ou non, mais où il est invité à produire des documents avec d'autres personnes.
 
Il est personnel, car chaque stagiaire se l'approprie comme bon lui semble. 
Et les apprentissages sont collaboratifs, car les stagiaires doivent collaborer pour réaliser certaines tâches.
 
On y mélange étrangement du présentiel et du travail en ligne. C'est d'ailleurs très étonnant de voir des stagiaires qui se tweetent à à peine 50 cm de distance...
Je ne suis plus celui qui détient un soit-disant savoir, mais celui qui va encourager, stimuler, questionner, relancer...
 
Et c'est au final, une formation assez silencieuse durant laquelle il y a moins de bavardage. 

Comment ai-je procédé ?

  1. Cerner le sujet et définir une problématique
  2. Recherche documentaire : voici un exemple pour apprendre à créer un document pour les élèves 
  3. Constitution de ressources pour les stagiaires
    STOP : Les ressources, ici, changent ! Ils s'agit de fiches permettant la découverte d'une ressource de façon autonome. J'y précise les objectifs ; je donne les tutos ; j'anime d'une vidéo ; et je demande une production ou je termine par une petite évaluation.
  4. Réalisation d'un diaporama concis pour illustrer mon propos.
    Pas de diaporama (même si on peut imaginer un diaporama pour expliquer une ressource) mais un site privé.
Voici une copie du site que j'ai créé (rien que pour toi, lecteur !)
 
Coreflechir le blog Réseaux et Pédagogie
 

Quel est l'intérêt de tout cela ?

Je reprendrais ici les propos de mes premiers stagiaires. A la question "Avez-vous trouvé un intérêt à cette journée ? Si oui, lequel ? Voici les réponses (100% de réponses positives).
 
"Une progression et appréhender de nouvelles pratiques"
"Découvrir de nouvelles ressources web et leur mise en œuvre."
"Le travail collaboratif, les différents outils numériques pour dynamiser les séances."
"Découverte de nouvelles appli à utiliser avec les élèves"
"Découverte d'outils que je ne connaissais pas et qui pourront m'aider à intéresser davantage les élèves lors de certaines activités. J'ai apprécié le temps dont nous disposions afin de nous familiariser avec certains outils, d'envisager leur utilisation dans nos pratiques respectives. La diversité des outils abordés m'a permis de cibler ceux que j'envisage d'utiliser."
"Découverte de plusieurs sites et logiciels inconnus"
"Découverte d'outils que je ne connaissais pas (Bookcreator, Whaller...) et des possibilités qu'ils nous offrent"
...
 
Donc, nulle doute que je recommencerai ainsi mes prochaines formations. Cela demande un gros travail de préparation. Mais sur place, on peut modifier très simplement le parcours, adapter le contenu...
 
Les stagiaires repartent avec leurs notes et avec le site. (Quel soulagement d'apprendre que je laisserai le site ouvert après la formation !)
 
J'espère que ce partage vous donnera des idées pour vos formations !
 
François

Professeur des écoles d'une classe de CM1- Référent numérique pour la DDEC d'Indre-et-Loire - Formateur- Personne ressources ASH

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.