fil-educavox-color1

« Est-ce qu’une démarche d’écoresponsabilité doit venir avec un objectif de perfection à atteindre ? La réponse est bien personnelle à chacun. Depuis sa création en 1950, la Fédération Léo Lagrange a démontré, à travers ses actions, qu’il est possible de faire une belle différence dans son quotidien.

« Carbone Scol’ERE » est un programme éducatif clé en main, pour les écoles élémentaires, qui accompagne positivement l’adoption des gestes écoresponsables au quotidien.

Grâce aux défis ludiques lancés lors des temps d’animation et relevés par les élèves (et leurs familles), des Crédits Carbone EducatifMD sont générés pour permettre aux citoyens, organisations et organisateurs d’événements de contribuer et soutenir également le projet.

Le programme « Carbone Scol’ERE »:  Le fruit d’un partenariat de deux acteurs de l’économie sociale et solidaire, aux valeurs et à l’ambition communes.

Le programme « Carbone Scol’ERE » est issu d’un partenariat, signé lors du 27e Congrès de la Fédération Léo Lagrange en novembre 2019, et met en commun l’expertise et le savoir-être de la Fédération et de la Coop FA. Ces deux structures, issues du champs de l’économie sociale et solidaire et engagées en matière d’éducation à l’environnement,  possèdent des expertises et domaines de compétences similaires : informer, agir, s’engager en faveur des comportements écoresponsables.

Yves Blein, Président de la Fédération Léo Lagrange :

"Initié depuis 10 ans au Québec par la Coop FA, les chiffres démontrent la véritable réussite du programme.

Actuellement expérimenté dans 45 classes à Amiens, Besançon, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon et Paris, « Carbone Scol’ERE » se généralisera dans toutes les régions de France.

Une belle et grande histoire s’annonce pour ce programme éducatif, d’engagement citoyen et de compensation carbone pour tous. Chaque petit geste compte ! "

Charles-Hugo MAZIADE, Délégué Général de la Coop FA (Québec) :

Que ce soit dans le volet « Je m’engage », qui vise à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, ou par le volet « Je compense », qui permet de calculer et de compenser les émissions que nous ne pouvons pas éviter, il n’y a pas de défis ou de gestes plus importants que les autres. Ce qui fait de ce projet un succès, c’est l’apport – petits ou grands – de chacun, à sa mesure. En revoyant nos habitudes de vie, nous découvrons de belles approches dont les impacts positifs s’étendent sur nos milieux, notre santé, notre économie et notre bien-être.

La philosophie du programme : une approche positive, ludique et créative :

Le programme « Carbone Scol’ERE » assure un mouvement éducatif et collectif, qui allie les trois sphères du développement durable : l’environnement par son volet de réduction des gaz à effet de serre, le social par son mouvement d’engagement éducatif et collectif et l’économie par son mécanisme de transformation des Crédits Carbone ÉducatifsMD entre les écoles et tous ceux qui compensent leurs émissions de GES.

L’objectif général mené par la Fédération Léo Lagrange est de faciliter et soutenir le passage à l’action des jeunes et de leurs familles. Pour cela, le dispositif s’appuie sur une plateforme numérique dédiée et sur une série de 5 ateliers pédagogiques de 2h, sur le temps scolaire, échelonnés d’une période de 3 à 5 mois. Grâce au portail web dédié, les élèves et leurs familles peuvent, entre les ateliers en classes et dans un cadre privé et sécurisé, sélectionner des défis, découvrir les vidéos pédagogiques associées, et surtout poser toutes leurs questions à Global, le guide enquêteur des élèves !

 

Une boîte à outils est également mise à disposition des élèves pour les aider à mieux comprendre les enjeux environnementaux actuels, à agir dans la mise en place de solutions pratiques et concrètes, mais aussi à les mobiliser, s’engager et s’impliquer activement.

 

 DSC0894

Le déploiement du projet et ses enjeux en France

Avant une généralisation du programme sur l’ensemble du territoire, il est en premier lieu testé sur Lyon !

La Fédération Léo Lagrange a réussi à fédérer et agréger des forces vives et engagées pour tester ce programme. Une première phase d’expérimentation s’est déroulée de février à mars 2020 sur deux régions, le Nord-Ile-de-France et le Grand-Est, à destination d’une cinquantaine de classes de CM1/CM2.

L’apparition de la crise sanitaire liée au Covid-19 a interrompu ces premiers tests. « Nous avons profité de cette trêve forcée pour travailler le plan de développement, le plan de communication, le site web public, les supports pédagogiques, les recherches de financement, etc. », précise Paul Viricel. C’est pourquoi le lancement officiel national du dispositif est reporté à janvier 2021 – plus fort et mieux armé face à l’émergence des envies de changements durables que prônent nos sociétés.

Dès janvier 2021, la Fédération Léo Lagrange compte investir sur les 16 académies où elle est présente sur l’ensemble du territoire. A partir de septembre 2021, le programme sera proposé dans 26 académies.

https://www.leolagrange.org/la-federation-leo-lagrange-lance-le-programme-carbone-scolere-en-france/

En savoir plus : Télécharger le document

DP-ProgrammeCarboneScolERE.pdf

Pour déployer ce dispositif au niveau du territoire et soutenir son développement, la Fédération s'appuie sur des partenaires engagés. Pour Lyon, l'OL Fondation. Symbole de l'attachement de l'Olympique Lyonnais à des valeurs de respect et de solidarité, l'OL Fondation porte les engagements sociaux et soutient des projets d'intérêt général depuis plus de 10 ans, persuadée que l'évolution des comportements passe par une meilleure éducation à l'écologie.

A propos de la Fédération Léo Lagrange

Association d’éducation populaire reconnue d’utilité publique, héritière de la philosophie optimiste de Léo Lagrange (sous-secrétaire d’État aux sports et à l'organisation des loisirs en 1936), notre Fédération mobilise, depuis 1950, l’éducation non formelle (actions éducatives et de loisirs) et la formation tout au long de la vie pour contribuer à l’émancipation individuelle et collective et lutter contre toute forme de discrimination.

Elle intervient aujourd’hui dans les champs de l’animation, de la formation professionnelle et de la petite enfance et accompagne sur l’ensemble du territoire les collectivités et acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques éducatives, socioculturelles et d’insertion.

Guidée par son Manifeste « Nous demain : pour un progrès durable et partagé » (2019), la Fédération Léo Lagrange est attachée à la non-lucrativité et l’utilité publique de ses actions en réaffirmant son appartenance à l’économie sociale et solidaire (ESS).

Au contact quotidien des citoyens, elle occupe une position de vigie sociale qui lui permet d’identifier les besoins sociaux et d’accompagner l’émergence de projets au profit de la collectivité

6500 salariés, 900 000 usagers et bénéficiaires, 550 collectivités partenaires, 330 associations affiliées

En savoir plus : www.leolagrange.org

@LeoLagrange

Dernière modification le mardi, 10 novembre 2020
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.