fil-educavox-color1

Rendez-vous au Salon de l'Education !

Dans l’Académie d’Aix-Marseille, certains collégiens découvrent depuis quelques semaines une autre façon d’aborder les maths, leurs professeurs ayant accepté de tester la nouvelle plateforme d’apprentissage SCOLA.

 

Soutenue par l’Etat par le biais des Investissements d’Avenir, SCOLA est associe des jeux sérieux (serious games), un système d’information, un module d’évaluation et des classes virtuelles permettant les échanges entre élèves ou entre élèves et enseignants.

Ouvert à toutes les disciplines, le premier jeu sérieux développé par SCOLA porte sur les mathématiques. « Les mathématiques sont souvent considérées comme ‘à part’ », expliquent les initiateurs du projet. « Nous avons voulu à travers ce jeu démystifier cette discipline et permettre aux élèves de comprendre quelle place les mathématiques occupent dans notre société ».

Placer les élèves en situation de résolution de problèmes

La grande force de la plateforme SCOLA réside dans sa capacité à faire acquérir des compétences aux élèves tout en matérialisant leur réussite par l’accession à la suite du jeu. « Ludique et sérieuse, cette approche des mathématiques est innovante dans le sens où elle met en scène cette discipline dans un cadre où on ne l’attend pas », poursuivent les initiateurs du projet. « Faire évoluer les élèves au sein d’un jeu de ce type revient à les placer en situation de résolution de problèmes, c’est-à-dire au cœur du principal enjeu de l’enseignement des mathématiques aujourd’huiLe désir de résoudre une énigme pour pouvoir progresser dans le jeu est un moteur plus puissant que la simple réalisation d’une tâche semblable dans le cadre d’une classe ordinaire. »

Plus de 5000 élèves « testeurs » d’ici juin 2015

Un démonstrateur de la plateforme a été élaboré et testé en octobre dernier auprès de 25 enseignants en mathématiques de l’Académie d’Aix-Marseille et 800 élèves, qui ont contribué à améliorer le dispositif. Progressivement, la plateforme est déployée dans un ensemble de collèges sélectionnés sur l’Académie. Environ 5000 élèves l’auront testée d’ici juin 2015. Une phase d’audit et d’évaluation sera alors réalisée avant de lancer la commercialisation de la plateforme à l’échelle nationale en janvier 2016.

La technologie au service de l’individualisation des apprentissages

« Conçue grâce à la collaboration entre des enseignants et des informaticiens, entre des professionnels de l’éducation et des chercheurs en science de l’éducation et entre des entités publiques et privées, SCOLA se donne pour ambition d’être au service de l’individualisation des apprentissages pour la réussite de tous les élèves », concluent les initiateurs du projet.

Lancé en janvier 2013, le projet SCOLA est porté par un consortium dont le Groupe ARIES (www.ecolearies.net ) est le chef de file aux côtés de l’académie d’Aix-Marseille, les sociétés AGIIR Network (www.agiir.com) et Idées-3com (www.idees-3com.com), ainsi que les laboratoires de recherche IRIT de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, ADEF du département des sciences de l’éducation d’Aix-Marseille Université, l’équipe Objets et Usages Numériques du Laboratoire ELLIADD de l’Université de Franche Comté.

Les professionnels de l’éducation pourront tester la plateforme SCOLA sur le salon EDUCATICE (stand Village MEN-8) du 26 au 28 novembre prochains.

 
Dernière modification le mardi, 18 novembre 2014
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.