fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

"C'est comme un K à l'école ? dit Germain l'élève.
- Non, lui répond son enseignant, c'est plutôt un cas d'école !"
 

Un cas d’école pour montrer comment de simples adjectifs, prépositions, verbes ou noms peuvent changer la vie d’une école quand on la prend au pied de la lettre. Par exemple faire école pour l’enseignant ne veut pas toujours dire que son travail fera école autour de lui et être à bonne école ne signifie pas pour autant être dans la bonne école ou dans de bonnes écoles ? Se tenir à l’école pour l’enfant sera sans comparaison avec ces adultes qui font tout pour tenir leur école. Pendant que les uns ouvriront leur classe ou leur école le matin et la fermeront le soir à la sortie, d’autres - pour raisons effectifs - ouvriront une classe ou malheureusement en fermeront une.

De même, il est bien plus facile d’accéder à l’entrée ou la sortie d’une école qu’à un concours d’entrée ou de sortie d’école surtout pour nos grandes écoles ! Et s’il y a les élèves qui retournent à l’école chaque jour, il y aussi des adultes en reconversion qui doivent retourner  sur les bancs de l’école qui, pour l’anecdote, sont devenus des chaises ! Faudrait-il alors changer d’école ou changer l’école ? Faudrait-il prendre de la hauteur par rapport à ces cas d’école comme de la haute école sans vouloir être à cheval sur les mots.

Peu importe, que l’on soit de la vieille école ou bien de la jeune (elle existe aussi !), il est une école  avec laquelle nous apprenons tous chaque jour quel que soit notre âge : l’école de la vie... Elle n’est qu’apprentissage, expérience et quand elle nous donne des leçons, parfois même de bonnes leçons,  on les oublie rarement ! Cette école intègre tout le monde et on ne peut en être renvoyé puisqu'elle nous renvoie toujours... à nous-mêmes !

Il y aurait tant à dire sur ce(s) cas d’école mais le but de ce billet n’était pas de faire école. Il s’agissait  plutôt de surfer sur toutes les subtilités de la langue française avant de rejoindre les bancs de l’école pour écrire sur le tableau noir qui en fait était vert avant de devenir plutôt blanc TBI !

Gaëtan Després (professeur des écoles CE2), Mickaël Roux (dessinateur BD), Dawid (coloriste BD)
http://www.petitsreporters7ans12ans.fr/

Dernière modification le mardi, 06 janvier 2015
Després Gaëtan

Gaëtan Després, Professeur des écoles, enseigne depuis plus de 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire dont 8 années en direction d’école et publie sur Educavox des billets d'humour sur l'univers scolaire illustrés par Mickaël Roux et Dawid auteurs de bandes dessinées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.