fil-educavox-color1

Eidos 2020 : un département mobilisé.

Le Département des Pyrénées-Atlantiques  est l’organisateur d’EIDOS64, en partenariat avec la Direction des Services de l’éducation Nationale des Pyrénées-Atlantiques (DSDEN64) et le Rectorat de Bordeaux. La mise en œuvre de la journée a été assurée en coopération avec l’atelier Canopé 64 et le Syndicat Mixte La Fibre64. Cette journée a bénéficié d’un soutien du Ministère de l’éducation nationale et de la Jeunesse pour la troisième année.

En savoir plus...

Numérique et troubles des apprentissages : Apprendre différemment

Noha Najjar, Docteure en sciences de l’éducation, chercheuse à l’université de Toulouse II,  a présenté en 2015 une thèse intituléeL’impact de l’usage des Tice sur l’apprentissage des enfants et jeunes dyslexiques, dysorthographiques et dyscalculiques: l’autonomie et l’estime de soi. " Que savons-nous aujourd’hui sur l’usage des technologies de l'information et de la communication par les enfants à besoins éducatifs particuliers ? Pour quel but, utilisent-ils le numérique et pour quelle fréquence? Est-il limité au travail dans le milieu scolaire ou prolongé à leur milieu social aussi? Et quel sera l'effet de ces pratiques numériques sur leur rendement scolaire, l'estime de soi et l'autonomie à l’apprentissage? "

En savoir plus...

Math en vie ; Math envie

Le titre de l’atelier conduit par Laetitia Vautrin* lors de la 12ème édition du forum des pratiques numériques pour l’éducation EIDOS64 est très exactement : « MathsEnVie : l’@tout numérique pour la résolution de problème ».

En savoir plus...

Le numérique change-t-il la façon de travailler des enseignants ?

« Faire entrer l’école dans l’ère du numérique » était un objectif du président Hollande en 2012. Quand on s’intéresse à L’Ecole 42, lancée en 2013 par le fondateur de Free (Xavier Niel) pour former des étudiants au numérique et à l’informatique, de manière non académique, on peut s’interroger pour savoir si on n’est pas allé trop loin… En effet, dans cette institution il n’y a pas de cours, pas de professeurs mais des défis à relever, des challenges à entreprendre et il est fortement conseillé de collaborer entre pairs, d’utiliser bien sûr les réseaux sociaux. Bref, mettre en avant les pratiques participatives, travailler sans compter ses heures, toute la nuit s’il le faut…

En savoir plus...

Des outils numériques pour soutenir une approche pédagogique inclusive

Publié en CC par Andréanne Turgeon et Andy Van Drom éditeurs pour Profweb https://www.profweb.ca.

Les outils numériques font désormais partie intégrante du paysage pédagogique au collégial. Ils constituent de formidables alliés pour réduire les barrières à l’apprentissage et offrir de nouvelles possibilités en termes d’accessibilité, et ce, bien au-delà des activités pédagogiques réalisées en classe.

En savoir plus...

Entre école et musée, quels dispositifs ? Pour quels apprentissages ?

Mercredi 4 décembre se déroulait le deuxième T’éduc à la Cité des Sciences consacré cette fois aux relations entre école et musée. Comment faire de l’élève un visiteur ? Comment repenser la visite scolaire au musée ? Deux questions au cœur de cette table ronde, qui réunissait chercheurs, enseignants et médiateurs scientifiques.

En savoir plus...

Qu'est ce que la charge cognitive ?

André Tricot est professeur de psychologie à l’Université Paul Valéry Montpellier 3, EPSYLON Lab. Son travail de recherche concerne les apprentissages et la recherche d’information avec des documents numériques, selon une approche cognitive et ergonomique. Il s’intéresse à la théorie de la charge cognitive et à l’ergonomie des interfaces homme-machine.

Interview réalisée par Anne Bernard-Delorme, décembre 2019 à propos de la théorie de la charge cognitive et de ses conséquences pour l’éducation. https://synapses-lamap.org/2020/01/07/interview-quest-ce-que-la-charge-cognitive/

 

En savoir plus...

Être un enseignant dans la cité ?

« Il n’est pas trop scandaleux de laisser entendre tout de go que le propre d’un réseau, ce n’est rien que moins, à plus ou à moins long terme, que l’expulsion de l’Humain par l’asservissement à des mécanismes automatiques [1]» Bien avant que « les mécanismes automatiques » n’existent, il y eut une tendance à éliminer l’Humain de la relation éducative en y substituant une tutelle administrée par un pouvoir, qu’il soit privé ou public. Du 18ème siècle au 20ème siècle, les enseignants soutenus par les philosophes luttèrent pour s’affranchir de cette tutelle.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.