fil-educavox-color1

Magliulo Bruno

Magliulo Bruno

Inspecteur d’académie honoraire -Agrégé de sciences économiques et sociales - Docteur en sociologie de l’éducation - Formateur/conférencier -

(brunomagliulo@gmail.com)

Auteur, dans la collection L’Etudiant (diffusion par les éditions de l’Opportun : www.editionsopportun.com ) :

  • SOS Parcoursup
  • Parcoursup : les 50 questions que vous devez absolument vous poser avant de choisir votre orientation post baccalauréat
  • Quelles études (supérieures) sont vraiment faites pour vous ?
  • SOS Le nouveau lycée (avec en particulier toute une partie consacrée aux liens entre les choix d’enseignements de spécialité et d’option facultative, et le règles de passage dans le supérieur)

Profil LinkedIn

Parcoursup 2019 : acte 2

Le mardi 22 janvier 2019, au terme de la phase 1 de Parcoursup (phase d'information), s'ouvrira la très cruciale phase 2, dite  d' "inscription et formulation des voeux" pour les candidats à une admission en première année de l'enseignement supérieur français.

En savoir plus...

Parution de "SOS Parcoursup"​

Je suis heureux de vous annoncer la parution de "SOS Parcoursup", livre publié par L'Etudiant Editions, et disponible en librairies et sur l'Internet (www.editionsopportun.com) à partir du 10 janvier 2019.

En savoir plus...

Nouveau lycée : le très complexe choix des enseignements de spécialité à l'entrée des classes de première et terminale générales.

La réforme du lycée aboutit à une fusion des actuelles filières générales (ES, L, S) au profit d'une voie générale unique, au sein de laquelle la différenciation des parcours d'études se fera désormais principalement en fonction des choix de trois "enseignements de spécialité" obligatoires en première, (quatre heures par semaine chacun), puis deux en terminale (six heures chacun par semaine), mais aussi par des choix éventuels d'enseignements optionnels facultatifs.

En savoir plus...

A propos de la nouvelle réforme de l'apprentissage ...

La nouvelle réforme de l'apprentissage réussira-t-elle, alors qu'une quinzaine d'autres l'ayant précédé depuis 40 ans ont en grande partie échoué ? Au début des années 1960, la France comptait 350.000 jeunes entrés dans les divers cycles de formation professionnelle par l'apprentissage.

En savoir plus...

Le professeur principal : un acteur essentiel... de plus en plus taillable et corvéable !

Une circulaire récente (N° 2018-108 du 10 octobre 2018, publiée au Bulletin Officiel de l'Education Nationale N°37 du 11 octobre 2018) est venue préciser le rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées. En trois pages très denses, on y détaille les missions normalement dévolues à ces acteurs de plus en plus sollicités, théoriquement volontaires pour exercer une telle mission ("Au sein des équipes pédagogiques, les professeurs principaux sont désignés par le chef d'établissement, avec l'accord des intéressés"), mais auxquels il est difficile de refuser une telle désignation. 

En savoir plus...