fil-educavox-color1

Publié par Laurence ALLARD le 21 :8/2015 sur INA global numérique.

Oubliez la « disruption » et l’« uberisation ».
Cet article vous propose de répondre à une question que chacun se pose sans parfois jamais avoir osé le demander en cette période de culte pour la « sainte disruption » et l'uberisation de nos sociétés : lesdits nouveaux usages sont-ils si nouveaux ?
 

Notre réponse propose la démonstration d'un temps long des dits nouveaux usages s'articulant autour de trois processus : réinventions, transferts et créolisations. Cette réponse suppose également de livrer une explication au poids social de la rhétorique du nouveau dans le discours sur l'innovation en matière de numérique. Ces discours masquent le fait qu’une innovation ne chasse pas l’autre ou qu'elle n'est pas une course de vitesse. Ils jouent néanmoins un rôle crucial dans le processus de socialisation des inventions technologiques en le « mettant en culture » à travers des représentations médiatiques qui viennent féconder l'imaginaire du numérique.

Sommaire:

  • La rhétorique du nouveau : un codage culturel du numérique
  • Réinventions : une innovation nait toujours deux fois !
  • Migrations: les usages innovants des pays du Sud
  • Créolisations : la culture de l'écran comme métissage des signes
« Des récits marchent devant les pratiques sociales  pour leur ouvrir un champ. »
                                                                       Michel de Certeau
 
Dernière modification le samedi, 29 août 2015
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.