fil-educavox-color1

Communiqué : L'École Centrale de Lille, école d'ingénieur de Centrale Lille, et Sciences Po Lille, Institut d'Etudes Politiques membre du Réseau ScPo, annoncent l'ouverture de leur premier double diplôme de niveau master à la prochaine rentrée universitaire 2021-2022. Intitulé « sociétés numériques », il est le produit d'une collaboration inédite entre une Ecole Centrale et un IEP. 

Cette formation articule des enseignements de sciences humaines et sociales (sociologie et économie du numérique, droits des données personnelles, histoire de l'intelligence artificielle, etc.) et d'ingénierie statistique et informatique (statistiques, informatique, sciences des données, etc.).

Elle a pour vocation de former les étudiants aux défis de la révolution numérique qui impactent aussi bien l'économie et le travail que la culture et l'information. Les compétences croisées acquises permettront aux futurs diplômés d'aborder les phénomènes numériques dans toute leur complexité dans le cadre des responsabilités professionnelles qu'ils exerceront dans des métiers comme chargé d'études numériques, data analyst ou encore consultant en stratégie numérique. 

« Le monde dans lequel vont s'exprimer nos ingénieurs se structure autour d'enjeux de société exigeants. Ces enjeux font intrinsèquement appel, certes à leurs connaissances scientifiques, techniques et organisationnelles, mais requièrent tout autant une capacité à saisir leurs versants humains, sociétaux, juridiques, économiques et politiques. Une formation qui leur permet de développer l'ensemble de ces compétences, de fusionner ces différentes sources de complexité, est essentielle. Elle est un pas en avant vers une vision partagée entre les mondes scientifique et politique qui doivent impérativement interagir, se comprendre et s'enrichir mutuellement », explique Gilles Fleury, Directeur délégué de l'École Centrale de Lille. 

La formation en deux ans se déroule sur les campus des deux établissements.

Ainsi des cours sur la programmation informatique, la data science, le machine learning, les systèmes d'information et l'architecure de SI ou encore la gouvernance du numérique sont dispensés par les enseignants-chercheurs de Centrale Lille, quand les cours sur les politiques des algorithmes, les approches enjeux et outils du Big data sur le conseil en stratégie numérique, le travail sur les études et les données sont assurés par les enseignants-chercheurs de l'IEP. 

Elle est ouverte aux étudiants de Sciences Po Lille ayant validé la 3ème année du cursus de l'IEP, et aux élèves de l'École Centrale de Lille ayant validé les 2 premières années de cycle ingénieur et s'engageant à valider d'autres ECTS de 3ème année, dont ceux du stage de fin d'études. 

A l'issue de cette formation pluridisciplinire exigeante, les étudiants de Sciences Po obtiennent, en plus de leur diplôme de Sciences Po Lille, un diplôme d'établissement de Centrale Lille. Les élèves de l'Ecole Centrale de Lille obtiennent quant à eux un diplôme d'établissement de Sciences Po Lille en sus de leur diplôme d'ingénieur Centralien. 

Pour la première rentrée du master « sociétés numériques », une quinzaine de candidats ont été sélectionnés parmi lesquels un tiers d'élèves de l'École Centrale de Lille, un tiers de Science Po et un tiers de candidats extérieurs.

https://sn.sciencespo-lille.eu/

Dernière modification le vendredi, 21 mai 2021
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.