fil-educavox-color1

Frackowiak Pierre

Frackowiak Pierre

Inspecteur honoraire de l’Education nationale. Vice-président de la Ligue de l’Enseignement 62. Co-auteur avec Philippe Meirieu de "L’éducation peut-elle être encore au cœur d’un projet de société ?". Editions de l’Aube. 2008. Réédition en format de poche, 2009. Auteur de "Pour une école du futur. Du neuf et du courage." Préface de Philippe Meirieu. La Chronique Sociale. 2009. Auteur de "La place de l’élève à l’école". La Chronique Sociale. Lyon. Auteur de tribunes, analyses, sur les sites educavox, meirieu.com. Prochainement, une BD avec les dessins de J.Risso :"L"école, en rire, en pleurer, en rêver". Préface de A. Giordan. Postface de Ph. Meirieu. Chronique Sociale. 2012.

Pour l’école du futur. Rien ne pourra plus être comme avant ?

Il serait grand temps de changer de stratégie. Nous vivons actuellement des moments extraordinaires qui devraient logiquement conduire les responsables politiques, syndicaux, associatifs, à changer de stratégie pour envisager l’indispensable refondation de l’école. Pour la première fois depuis l’après-guerre, tout le monde est d’accord pour dire que « rien ne pourra plus être comme avant », qu’ « il y aura forcément un avant ceci ou cela, et un après ».

En savoir plus...

L’horreur nous conduira-t-elle à refonder vraiment l’école ?

Lorsque, au lendemain des attentats à Paris, nous avons dit « nous sommes tous Charlie » et « rien ne pourra plus être comme avant », on a tourné la page et rien n’a changé.

Lorsque la crise sanitaire a bousculé toutes nos pratiques avec l’exigence de solidarité, l’enseignement à distance, la lourdeur excessive des programmes, le rôle des parents, etc, nous avons dit « rien ne pourra plus être comme avant » et rien ne change.

En savoir plus...

Et si l’on remettait l’activité réelle des élèves au cœur des projets éducatifs ?

Les progressistes qui observent l’école depuis plusieurs dizaines d’années s’étonnent toujours de la faible proportion d’enseignants qui peuvent être considérés comme innovants.

En savoir plus...

L’innovation pédagogique. Un leurre ? Une lueur ?

« L’immobilisme est en marche. On ne sait comment l’arrêter ». Edgar Faure. 1970.

En faisant un point sur l’échec de la refondation annoncée de l’école, on ne peut éviter de se poser à nouveau la question de l’impact relatif de l’innovation pédagogique dans l’histoire contemporaine de l’école et celle de la puissance des forces conservatrices de droite et de gauche dans le domaine de l’éducation. Je comprends bien que cette entrée en matière puisse étonner et être considérée comme excessive, pessimiste et décourageante pour les nouvelles générations d’enseignants, au moins pour ceux qui croient que l’école, dans le cadre d’une éducation globale repensée, doit  changer fondamentalement, et agissent dans ce sens.

En savoir plus...

Apprendre par la réciprocité

Au moment où chacun s’interroge sur la réalité d’une refondation annoncée de l’école et de l’éducation, ce livre apporte des éclairages et propose des solutions, issues de longues expériences conjuguées et analysées au sein d’un mouvement d’éducation populaire encore méconnu malgré son rayonnement national et international, mais très enraciné sur le terrain, à la base, dans le respect des citoyens, considérés tous (élèves, parents, enseignants, animateurs, professionnels, artistes et artisans, etc.) comme des porteurs de savoirs à partager pour apprendre ensemble.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.