fil-educavox-color1

L’année scolaire est terminée, une autre se prépare et, c'est un peu comme cette reprise d’une chanson des années quatre-vingts :

"On écrit sur les murs (de notre mémoire) les noms de ceux... (qui auront été nos élèves),
Des messages pour les jours à venir.
On écrit sur les murs à l'encre de nos veines."

C'est la classe, la "grande classe" avec des élèves qui auront parfois cherché à se faire un nom soit en cours en ayant le verbe haut ou le verbe toujours facile, soit en récréation au nom de l’amitié ou pour des attitudes jugées quelquefois sans nom.

Qu’importe, car plus tard tous ces noms ne vous échapperont pas (plus) et ils vous diront forcément quelque chose. Les plus évocateurs auront laissé leur nom dans votre histoire se détachant en gros caractères en ayant laissé couler de l'encre tandis que d'autres ne s’offusqueront pas pour autant s’ils doivent décliner leur nom quand vous n’arrivez plus à en mettre un sur leur visage.

Autant de noms qui sonnent bien, des noms de grands (élèves) plutôt que de grands noms, quoique… C’est bien là le propre de tout ce qui nous est commun à l’école mais aussi le propre de tout ce qui est commun à... ces noms propres d'élèves !

Gaëtan Després professeur des écoles (texte)
Mickaël Roux auteur BD (dessin) et Dawid auteur BD (couleurs)
www.petitsreporters7ans12ans.fr et www.jeunesreporters13ans17ans.fr

Dernière modification le jeudi, 04 août 2016
Després Gaëtan

Gaëtan Després, Professeur des écoles, enseigne depuis plus de 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire dont 8 années en direction d’école et publie sur Educavox des billets d'humour sur l'univers scolaire illustrés par Mickaël Roux et Dawid auteurs de bandes dessinées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.