fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Liberté d'expression

Plus que jamais, nous vivons dans un monde en perte et en quête de sens. Dans ce temps difficiles, une des missions de l'école n'est-elle pas de donner à nos jeunes des clés culturelles pour mettre de l'ordre dans ce chaos afin d'éclairer leur jugement?

En savoir plus...

La laïcité rien que la laïcité

Depuis plus d'un siècle, on tente de dévoyer le concept de laïcité. Le débat actuel, sur fond de terrorisme, fait resurgir des antagonismes qui existent depuis son invention. Ceux qui s'en prétendent les plus ardents défenseurs aujourd'hui sont souvent les mêmes qui ont tenté de la transformer en une notion rabougrie. 

En savoir plus...

Une oasis de pensée pour former à l'esprit critique

Faire partager les valeurs de la République reste la première mission pour tous les enseignant(e)s de la maternelle à l'université. Cette mission politique de l'école apparaît nécessaire dans un monde soumis aux crises sanitaires, démocratiques, économiques, à la montée des fanatismes, aux "fake-news", à l'accélération du temps de nos existences soumises à l'urgence et au zapping permanent. 

 
 
En savoir plus...

Contre la barbarie

La douleur est toujours présente, vivace et le chagrin s'en fond. Les mots nous manquent quand l'abject devient indescriptible et quand les questions s'accumulent : Qui, comment, pourquoi ? A quoi surtout ressemblera notre société après cette tragédie augmentée de la puissance du symbole. Nous peinons à aller plus loin, tétanisés par l'atrocité du crime et la stupidité du mobile.

En savoir plus...

C'est un professeur qu'on assassine !!

Au secours !! Un professeur a été décapité devant son collège. A travers cet acte odieux, ce sont deux symboles de la République qui sont bafoués : la laïcité et l'école. Jamais, 115 ans après la loi de 1905 relative à la séparation des Eglises et de l'Etat, nous n'aurions pensé en arriver à de telles exactions. Tuer au nom d'une croyance !!

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.