fil-educavox-color1

Numérique et pédagogie : quels apports internationaux à la réflexion française ?

La Revue Internationale d'éducation de Sèvres éditée par le CIEP a publié un excellent dossier intitulé : Pédagogie et révolution numérique

Co-coordonné par Bernard CORNU professeur des Universités émérite et Jean Pierre VERAN, Inspecteur d'Académie honoraire et formateur associé à l'Université Montpellier 2, ce dossier présente neuf contributions venant de tous les continents et de pays aussi divers que l'Ethiopie et la Corée du Sud, l'Argentine et le Royaume Uni , les Pays Bas et l'Australie , les États Unis et le Nigeria.

Dans cet entretien réalisé lors des rencontres EIDOS64, Jean Pierre VERAN nous explique pourquoi avoir confronté ces regards nationaux aussi différents sur la question du numérique en éducation.

A la lecture des neuf études de cas, on constate, écrivent les auteurs, "que les pays les plus avancés dans l'intégration du numérique dans l'éducation sont ceux où on a abordé cette question sous l'angle de la pédagogie, sans hésiter à remettre en question le fonctionnement du système éducatif. Ce sont les pays où il y a eu un engagement pédagogique fort et une ferme volonté politique."

Ces contributions permettent en particulier de faire tomber quelques idées toutes faites en apportant quelques réponses à des questions de fond.
Le numérique est-il, comme certains l'affirment, l'instrument de la rénovation pédagogique ?
Le numérique s'impose-t-il à l'école parce qu'il permet aux élèves de mieux apprendre et aux professeurs de mieux enseigner ou simplement parce qu'il permet aux futurs citoyens de s'insérer et d'évoluer dans une société qui est déjà numérique ?

Mettre en adéquation l'école avec la société numérique qui l'environne par une politique forte en matière de numérique éducatif pose certes la question curiculaire mais surtout celle du développement de la professionnalité des enseignants, insistent les rapporteurs.

Pour Jean Pierre VERAN, il ne s'agit pas simplement d'acquérir de nouvelles compétences grâce à la formation continue, « pas mal malmenée ces dernières années », mais bien de repenser la pédagogie en imaginant de nouvelles opportunités d'apprentissages ouvertes et responsabilisantes fondées sur le questionnement, avec des apprenants actifs, vigilants, organisés, créatifs, coopératifs !
Repenser son métier doit permettre de passer du modèle de "l'école usine" à "l'école sans mur" comme le décrit Eddy Playfair , chef d'établissement britannique qui a contribué à ce dossier- et dont Educavox publiera l'nterview - Le professeur n'est plus un « maître en majesté », il a un rôle d'organisateur, d'accompagnateur, de tuteur, de " mentor"  ...

La révolution numérique sera donc avant tout pédagogique et se fera au sein de la classe, dans de nouvelles relations enseignant-enseigné ; mais également par une mise en œuvre locale de ces politiques, à l'échelle de l'établissement où se conçoit une démarche collective.

« Cette attitude remet en question pour ce qui est de la France l'histoire à la fois individuelle et collective de chaque enseignant. »

Mais l'évolution culturelle impulsée par le numérique remet également en question " les modes de gouvernement ancien hérités de l'Université impériale "
Revisiter la formation des cadres de l'éducation nationale s'avère d'une impérieuse nécessité.

Claude TRAN

Dernière modification le jeudi, 05 mars 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.