fil-educavox-color1

Apprentissage du et par le numérique : la formation des jeunes générations à un juste usage du numérique

Les controverses autour de l’usage des écrans (1) placent les parents et les acteurs du système éducatif dans une situation bien délicate, autour d’une même question : doit-on favoriser l’usage des écrans ou au contraire lutter contre eux, voire les interdire ? De nombreux détracteurs et prescripteurs, qu’ils soient industriels, chercheurs, enseignants, parents ou institutionnels cherchent à définir les bons et les mauvais usages des écrans (2), à les quantifier, à les localiser dans un espace-temps adapté ou simplement à les rendre moins exclusifs, au profit d’autres activités jugées « plus saines » (sports, sorties, pratiques artistiques …). Existe-t-il un juste usage du numérique et pour cela, l’École (3) doit-elle jouer un rôle ?

En savoir plus...

Connaissez-vous le Lab école ?

Au départ, j’ai été déçue en pensant qu’on ne s’intéressait qu’aux bâtiments et non au contenu : une éducation repensée en cette nouvelle époque de l’histoire de l’humanité, l’époque informatique. Mais Penser l’école de demain est un ouvrage majeur, intelligent et élégant et je comprends maintenant le choix des concepteurs.  Aux pédagogues désormais de s’approprier ces espaces, de dépasser la beauté du fonctionnel et y établir un mieux pédagogique.

En savoir plus...

Aux Rencontres de l’Orme à Marseille : travailler ensemble pour une citoyenneté numérique augmentée.

Au cours de ces deux journées (25 et 26 avril 2019), ateliers et conférences se succèdent… En voici quelques échos qui témoignent de nouvelles manières de réinventer la pédagogie autour des valeurs partagées d’une citoyenneté numérique. Et toujours avec le concours de Canopé et de la Direction du Numérique pour l’Éducation. 

En savoir plus...

Culture numérique : contours et enjeux

Nous avons publié sur le site de la DANE- Délégation Académique au Numérique - de l’Académie de Dijon, quelques articles autour de la culture numérique et nous pouvons maintenant commencer à présenter le fruit de nos réflexions de façon un peu plus structurée…

En savoir plus...

Echanges, créativité, formation et tremplin : un Campus Numérique fédère des acteurs d’un département rural

Le département de Lot-et-Garonne s'est engagé, au travers du projet "Campus Numérique 47" dans la construction d'un véritable écosystème numérique en Lot-et-Garonne. Les bâtiments anciennement occupés par l'ESPE sont en cours de réhabilitation pour aménager un pôle d'excellence numérique au cœur du Sud-Ouest. Cet espace a vocation à former de nouveaux acteurs du numérique et favoriser l'éclosion de Start-Up. Le projet s'appuie sur les savoir-faire présents aujourd'hui dans le département.

En savoir plus...

Peut-on parler " de forme scolaire " ou " des formes scolaires "?

Encore une fois, le printemps du numérique dont la thématique était cette année « la forme scolaire *», fut une réussite de par la qualité des échanges lors de la table ronde ou dans les différents ateliers. D’ailleurs, peut-on parler « de forme scolaire » ou « des formes scolaires » ? Pourquoi en sommes-nous arrivés déjà depuis plusieurs années à remettre au premier plan cette question ?

En savoir plus...

Numérique et société : Le temps pressé des choix

Il est possible et nécessaire d’agir concrètement, à toutes sortes de niveaux : sur les architectures technologiques, sur les objets et les services numériques, sur les interfaces, sur la formation des professionnels comme des utilisateurs, sur l’intelligibilité des processus de décision, sur l’infrastructure immatérielle du développement numérique. Comment repenser la démocratie à l’heure du numérique et trouver des façons démocratiques de co-construire nos sociétés ? Dans le territoire se multiplient les débats et contributions !

En savoir plus...

La révolution numérique en "session parlementaire" de deux jours !

C’était les 20 et 21 mars, au Grand Barouf organisé par la Métropole Lilloise. " La révolution numérique, aujourd’hui portée par la robotisation et l’intelligence artificielle, met les sociétés post-industrielles sens dessus dessous.  Le Grand Barouf met en avant les controverses en imaginant le futur des politiques publiques. L’événement conçu comme une “session parlementaire” de deux jours, où les participant.e.s deviennent des “députés” réunis en commissions, auditions et séances de question au gouvernement (fictif !). Startupers, citoyens, militants, représentants de grandes entreprises, fonctionnaires, designers... C’est avant tout un lieu de rencontres improbables pour construire, ensemble, les contours numériques de notre société."

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.