fil-educavox-color1

" Les technologies fonctionnent selon ce que les hommes, les entreprises et les travailleurs, en font. Mais aujourd’hui nous avons le sentiment de les subir de manière irréversible et elles ne font guère rêver la plupart de ceux qui les utilisent et les subissent."(1). Voici une affirmation qui sans cesse est confortée par l'information.

Cependant, partout, la société relève des défis. Et même si la défiance existe dans tous les domaines, particulièrement en politique, nous souhaitons montrer qu'au delà des déclarations de communication, les acteurs de terrain s'engagent.

Même si la défiance existe dans tous les domaines, particulièrement en politique, nous souhaitons montrer qu'au delà des déclarations de communication, les acteurs de terrain s'engagent. A un mois d'une échéance électorale, voici par ces articles quelques marques d'investissements dans des villages, des villes, des départements, des Régions en direction des jeunes : réussite professionnelle, culture, citoyenneté numérique, inclusion...

Quel est le poids des technologies sur les mutations ?

(1) François DUBET : Je ne suis pas expert en technologie mais il est évident que les algorithmes, les plateformes, le contrôle continu de l’activité et l’informatisation des échanges et de l’information détruisent un grand nombre de métiers et transforment les relations de travail, les liens hiérarchiques comme les relations entre collègues. Comme tout ceci semble incontrôlé, nous sommes dans un moment où l’inquiétude domine pendant que ceux qui maîtrisent ces technologies gagnent la partie. Les plus qualifiés s’éloignent des moins qualifiés et ceci n’est pas sans conséquences politiques quand le clivage majeur oppose les gagnants aux perdants de cette mutation.

Mais il faut se souvenir qu’il n’y a pas nécessairement de déterminisme technologique. Les technologies fonctionnent selon ce que les hommes, les entreprises et les travailleurs, en font. Mais aujourd’hui nous avons le sentiment de les subir de manière irréversible et elles ne font guère rêver la plupart de ceux qui les utilisent et les subissent.

https://www.educavox.fr/alaune/francois-dubet-acclimater-les-technologies-construire-des-relations-de-travail-reconstruire-une-vie-politique 

Le rôle des collectivités

En matière de culture, l'action des communes et des départements est visible. On peut noter les manifestations et médiations en direction de la promotion du Livre de jeunesse. Citons à titre d'exemple le Salon du livre et de la presse Jeunesse de la Seine ST Denis qui vient d'ajouter Kibookin : Un site de prescription dédié à la littérature jeunesse !

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/kibookin-le-premier-site-de-prescription-dedie-a-la-litterature-jeunesse

L’urgence d’une nouvelle compétence pour les collectivités : La citoyenneté numérique pour tous

Maryse Artiguelong, vice-présidente de la Ligue des Droits de l’Homme, a introduit un débat en plénière de la 21ème édition du Label Territoires, Villes et Villages Internet.

Devant un public attentif, elle a rappelé l’enjeu majeur de la protection des libertés fondamentales face au développement des outils numériques publics et privés. À quelques semaines des élections municipales, cette spécialiste des données personnelles et de la protection de la vie privée a alerté les élus présents sur leur responsabilité l’impact de leur projet numérique sur les libertés personnelles et collectives.

https://www.educavox.fr/accueil/breves/21eme-ceremonie-de-remise-du-label-national-territoire-villes-et-villages-internet

Eidos 2020 : un département mobilisé sur la question de l'inclusion

Le Département des Pyrénées-Atlantiques  est l’organisateur d’EIDOS64, en partenariat avec la Direction des Services de l’éducation Nationale des Pyrénées-Atlantiques (DSDEN64) et le Rectorat de Bordeaux. La mise en œuvre de la journée a été assurée en coopération avec l’atelier Canopé 64 et le Syndicat Mixte La Fibre64. Cette journée a bénéficié d’un soutien du Ministère de l’éducation nationale et de la Jeunesse pour la troisième année.

Tous les articles

Conférence territoriale sur la réussite scolaire et professionnelle des jeunes

La  « Conférence territoriale sur la réussite scolaire et professionnelle des jeunes » organisée par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, les rectorats des académies de Bordeaux et de Limoges, et l'État - DRAAF Nouvelle-Aquitaine

Jean-Louis Nembrini

" La Région a décidé de s’emparer de la dimension « information à l’orientation », enjeu essentiel pour le recrutement, qui nécessite d’identifier les besoins en compétences sur les territoires dans une perspective de 5 à 10 ans. L’orientation, c’est à la fois  l’affectation  (c’est le plus simple) et  l’information sur les métiers, volet le plus important.

Pour réussir, la Région devra réunir toutes les forces en présence. D’un point de vue méthodologique, elle définira des priorités et s’appuiera sur les études démographiques de l’INSEE qui dégagent des perspectives démographiques sur 20 ans. Sur certains territoires, des phases de régression vont encore s’accentuer en 2026. Mais les entreprises qui y sont implantées, elles, seront encore là demain, et elles auront besoin de recruter des salariés avec des compétences et des savoir-faire.

Pour cela, des leviers d’action existent : la formation constitue aujourd’hui pour les jeunes la seule certitude. Elle doit permettre aux jeunes d’identifier et de maîtriser les codes du recrutement. De ce point de vue, la formation initiale constitue un vrai ticket d’entrée vers un 1er emploi dans le monde professionnel.
Mais aussi, les métiers de demain nécessiteront une adaptation. Il faudra donc apprendre à « continuer à apprendre ».

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/conference-territoriale-sur-la-reussite-scolaire-et-professionnelle-des-jeunes

Un appel à projets vise à soutenir l’achat par des collectivités territoriales de pass numériques

Ce dispositif, qui se matérialise par des carnets de plusieurs chèques, donne aux bénéficiaires le droit d’accéder – dans des lieux préalablement qualifiés – à des services d’accompagnement numérique, avec une prise en charge totale ou partielle par un tiers-payeur. En pratique, les personnes reçoivent un pass numérique auprès d’une structure locale (guichet de service public, associations, travailleurs sociaux, etc.) et peuvent ensuite s’inscrire à un atelier d’accompagnement au numérique.

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/l-inclusion-numerique-en-marche-avec-les-pass-numeriques-les-territoires-s-engagent

Un nouveau label : les Cités Educatives

80 villes ont reçu le label des Cités éducatives qui vont déployer leurs actions, travailler collectivement en cohérence et complémentarité.

Ce programme gouvernemental, issu d’expériences de terrain, veut conforter le rôle de l’école, garantir la continuité éducative, et ouvrir le champ des possibles aux 450 000 enfants, élèves et jeunes de 0 à 25 ans des grands quartiers concernés.

Une enveloppe de 100 millions de crédits de la politique de la ville sera allouée pour 2020-2022, afin d’impulser une dynamique avec les collectivités et les associations, ainsi qu’un accompagnement renforcé de la préfecture et un principal de collège dédié dans chaque cité éducative.

https://www.educavox.fr/toutes-les-breves/installation-du-comite-national-d-orientation-et-d-evaluation-des-cites-educatives

 

Nous serons particulièrement attentifs aux médiations, aides et actions qui à la fois confortent les partenariats au plus près des besoins et permettent un travail de cohérence éducative. Nous poursuivrons nos reportages dans les territoires.

Certes, le numérique qui ne fait pas rêver nous laissent démunis parfois et nous perdons nos repères. Mais en matière de réactions humaines tout n'est-il pas pareil, mais en plus grand ? et en plus visible ? Misons sur les actions éducatives en faveur d'engagements à la hauteur des défis d'aujourd'hui ...

Michelle Laurissergues

Dernière modification le dimanche, 16 février 2020
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.