fil-educavox-color1

Damien Dubreuil, Principal du Collège Jean Lartaud de Jarnac, a été invité à participer aux échanges sur la table ronde proposée à Educatice : Comment mettre en œuvre une politique éducative d’un point de vue éthique ? Les élèves peuvent dans le cadre des nombreux projets, Erasmus, fablab, Médialab, sorties scolaires, activités sportives...avoir de nombreuses pratiques numériques.

EJ9 U nXUAAaMjV

https://www.educavox.fr/alaune/comment-mettre-en-oeuvre-une-politique-educative-d-un-point-de-vue-ethique-dans-une-societe-connectee-pour-inclure-culture-numerique-et-education-pour-tous

 

Prise de parole basée sur cette carte mentale : LIEN

 

Le collège Jean Lartaut est un établissement en restructuration. Les lieux se modifient au fur et à mesure des différentes tranches de chantier. Ceci a un impact sur les manières de s'approprier durablement les espaces.

Le numérique est présent dans les pratiques éducatives de l'établissement dans, et hors de la classe.

Les usages sont souvent malheureusement restreints par le débit de la connexion internet et les aléas liés aux travaux.

Une mallette de tablettes et des ordinateurs dans et hors de la classe sont utilisés par les enseignants pour la conduite des cours et la mise en œuvre de démarches de projet.

L'utilisation du téléphone des élèves (BYOD) est une solution fort utilisée. Cela permet de « s'adresser au creux de la main des élèves » !

Screenshot 2019 12 01 Medialab 2019 YouTube4

Nous passons de l'outil utile aux usages : la découverte du potentiel de ce terminal, le travail en groupe, le questionnement des bonnes pratiques et de l'étiquette numérique. Les élèves peuvent alors être amenés à poster sur les chaines twitter, youtube ou instagram du collège en fonction des travaux demandés par les professeurs.

Droits à l'image, composition et mise en scène, sens du message, adéquation au format.... Tout en pratiquant, l'enseignant éduque au bon usage.

Cette année, par exemple, le professeur d'arts plastiques invite les élèves à se saisir de leur téléphone pour répondre aux sujets (Exemple 1 et exemple 2)

Les élèves peuvent quitter la salle de classe et parcourir l'établissement. Les autres élèves et personnels doivent être informés pour comprendre l'autorisation faite aux usages dans ce cas précis.

Cela a permis de nombreux échanges avec d'autres élèves : « Pourquoi peuvent-ils l'utiliser, eux ? Mais ils ont le droit à l'image ? Ils le postent sur quels réseaux ? Est-ce que nous aussi on peut avoir des cours où on pourra utiliser notre téléphone ?.. »

D'autres projets interdisciplinaires, comme par exemple un projet Erasmus, vise spécifiquement le numérique comme support du travail.

Il servira à s'approprier le patrimoine local en le documentant, en langue étrangère : audioguide, réalité augmentée, etc.. Tout ceci mis à disposition des touristes en lien avec l'office de tourisme et de la ville : Qrcodes sur les monuments, référencement sur les plateformes des partenaires, etc... Pratique de la langue avant tout mais travail également sur le numérique et son inscription dans la ville et les démarches des municipalités, entre bénéfices et restrictions.

Faciliter l'accès au numérique au quotidien

Le collège a déployé dans une salle d'étude, dans les locaux de la vie scolaire ou aux CDI des bornes en accès libre permettant aux élèves de se connecter à l'ENT, à internet ou à lireactu..

De même une des salles études intègre des terminaux numériques permettant le travail en groupe, L'ensemble de ces solutions sont peu onéreuses et pratiques à mettre en œuvre car basées sur des Rapsberry adossés à des écrans. Tous ces usages reposent sur un OS dont les possibilités sont limitées aux stricts usages prévus.

Enfin, le collège est repéré 'Espace Création'.

Il accueille un fablab et un medialab. Ces tiers lieux permettent les échanges entre les élèves, de la 6e à la 3e sur la base du volontariat. Les plus compétents forment les nouveaux arrivés et expliquent les règles et les limitations. Cette formation par les pairs permet d’œuvrer dans la confiance. Jamais à ce jour d'écarts n'ont été notés tant et si bien que certains groupes peuvent fonctionner en autonomie sur certains créneaux.

Elèves comme personnels postent sur les réseaux, et je vérifie a posteriori.. Je n'ai jamais eu à ce jour besoin de modérer une publication.

Si des temps d'éducation sont assurés au sein de la classe, par exemple dans le cadre de l'EMC en 4e, ou en dehors à la faveur de groupes de parole sur la pause méridienne, l'éducation au numérique et à ses usages s'effectue donc beaucoup par la pratique et le compagnonnage, que ce soit pour les élèves, ou pour les personnels.

Les règles légitimement imposées par le respect du RGPD sont difficiles à mettre en œuvre et cela ne peut se faire que par un vrai partage des responsabilités et des tâches. La question du droit à l’image est clairement posée mais fait problème au quotidien. Enfin le souci du chef d’établissement est de rendre tout le dispositif mis en place pérenne. 

@damdubreuil

@Jean_Lartaut

Dernière modification le dimanche, 01 décembre 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.