fil-educavox-color1

Par Xavier Garnier, Professeur agrégé de Mathématiques, Formateur académique, Future Classroom : Deux ans après la remise de mon mémoire dans le cadre de la certification d’aptitude au fonctions de formateur académique (CAFFA) et à l'aune de nouveaux travaux, j'ai éprouvé le besoin d'en partager les principaux résultats. Dans ce contexte incertain et emboitant le pas à la tribune co-signée par François Dubet, Cynthia Fleury, Florence Rizzo et François Taddei, il me semble en effet plus que jamais nécessaire de porter les initiatives qui offrent aux acteurs de première ligne que sont les enseignant.e.s, de nouvelles libertés réelles - au-delà de l'ambivalente "liberté pédagogique", des libertés-capacités d'agir collectivement et avec la communauté éducative plus largement, pour trouver, localement et en réseau, des solutions qu'ils et elles estiment bonnes, valables, "valuable".

a2classroom

Future Classroom Lab - LP2I - Projet de Formation action "Nouvelles Formes Scolaires"​

- Académie de Poitiers - 2018

"A la recherche d’un moyen de rendre mes formations les plus efficaces possible, je me suis rapidement confronté à ces trois facteurs d'efficacité proposés par F-M. Gérard que sont la pertinence, l’acquis et le transfert. Un éventail assez large d’expériences de formation que j’ai pu mener dans le domaine disciplinaire des mathématiques, celui du numérique pédagogique ou encore celui de la forme scolaire dans son ensemble, m’a montré que la mise en application des compétences, pourtant développées en formation, n’était pas toujours au rendez-vous.

Mon intérêt pour la pensée design ainsi que diverses occasions de la pratiquer m’ont amené à supposer un impact potentiel de cette démarche sur le transfert en formation. Mes recherches m’ont conduit alors à choisir le travail de S. Fernagu Oudet sur les environnements capacitants pour identifier le pouvoir d’agir comme un élément important de compréhension et d’amélioration du transfert. J-M. Bonvin et N. Farvaque ont eux éclairé ce pouvoir d’agir par la théorie des capabilités de Sen, mettant en exergue les libertés réelles que les enseignants (ici) ont ou n’ont pas pour réaliser leurs compétences dans leur contexte professionnel.

No alt text provided for this image

Le dispositif Nouvelle Forme Scolaire a été pour moi l’occasion d’expérimenter l’effet de cette pensée design et de ses techniques sur trois terrains professionnels assez différents.

En identifiant ainsi des facteurs de conversion des ressources à disposition des enseignants en libertés réelles, j’ai pu apercevoir un effet plutôt positif sur le pouvoir d’agir des enseignants. L’ensemble des facteurs identifiés, comme l'approche par le faire (l’action), la collaboration, la co-créativité ou encore la sécurisation du cadre de formation, plaide à la fois pour d’autres expérimentations de la démarche design comme dispositif de formation et pour une réutilisation de certains de ces facteurs dans un cadre de formation plus classique.

No alt text provided for this image

Un des résultats principaux de ce mémoire est donc sans doute, comme le dit Solveg Fernagu Oudet, qu’il est nécessaire “[d’]aider les individus à mobiliser et utiliser les ressources qui sont à leur disposition et pas seulement les mettre à disposition” (FERNAGU OUDET, 2012).

Dans cette optique, la démarche design pourrait contribuer à la construction d’un environnement capacitant pour l’équipe pédagogique d’un établissement scolaire, jouant sur les aspects socio-organisationnels et environnementaux pour modifier les possibles et favoriser les transformations collectives. Les actions de formations menées dans ce cadre, in situ et relativement à un projet collectif, pourraient alors participer d’un véritable développement professionnel (au sens présenté plus haut) des enseignants engagés dans la démarche.

Quant à moi, je souhaiterais approfondir cette notion de capabilité et notamment son opérationnalisation dans le domaine de la formation des enseignants. La pensée design peut-elle répondre à une problématique disciplinaire comme celle de la prise en compte de l’hétérogénéité des élèves arrivant en Spécialité Mathématiques de Première dans le cadre de la réforme du lycée ? A l’issue de ce mémoire, tous les espoirs sont permis."

Xavier Garnier
 
Dernière modification le jeudi, 01 octobre 2020
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.