fil-educavox-color1

Cet été je suis allée au Canada ! "Et bien elle s'offre de sacrées vacances pour une instit!" Clarifions les choses, plutôt une semaine à Calgary pour suivre 40 heures de formation professionnelle avec SMART Technologies. Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

Un nom bien en connu dans certaines de nos écoles pour leur TBI (TNI, c'est pareil) aussi appelé SMART Board (et oui, il faut bien se distinguer) et le logiciel associé Notebook.
Donc une semaine pour se perfectionner, découvrir les nouveautés, les modes de fabrication des différents outils (logiciels et matériels) mais aussi une semaine pour échanger et construire avec des enseignants fervents utilisateurs des produits SMART.

"Bon ben c'est bien tout ça mais finalement où veut-elle en venir ? »

Aujourd'hui, je partage cette expérience pour dire que oui certains sont ambassadeurs, experts, d'autres advisors ou encore conseillers pour tel ou tel produit ou telle marque et tout cela ne veut pas forcement dire que nous sommes achetés !
Nous avons encore le choix d'accepter ou de refuser. Et si nous sommes affublés de tels qualificatifs, n'est-ce pas aussi parce que notre travail, au quotidien, avec ces outils et avec nos élèves est reconnu tout simplement ? Une façon de partager mais aussi d'accompagner d'autres enseignants dans leur envie d'utiliser ses outils ? N'apprend-on pas mieux à plusieurs ?

Car finalement, oui je suis SMART Exemplary Educator, bien évidemment que cette posture profite à SMART Technologies, ne soyons pas dupes  mais j'en profite également.
Grâce à cette rencontre à Calgary je suis désormais en contact direct avec les développeurs. J'ai ainsi un échange privilégié avec eux lorsque je rencontre des aléas dans l'utilisation de leurs outils et j’aime aussi leur proposer des idées d'amélioration ou nouvelles qu'ils accueillent avec grand plaisir (heureusement, ça leur évite de payer des gens pour ça mais moi ça me facilite grandement la vie en classe).
En aucun cas je ne perçois une rémunération en échange ou encore du prêt de matériel. Mon établissement a investi pour équiper les classes avec leurs outils.
Grâce à cette expérience je peux mieux accompagner mes collègues mais aussi les autres enseignants équipés dans ma région.

Alors arrêtons ce faux débat qui en interpelle certains, concentrons-nous sur l'essentiel : le partage, l'accompagnement de ses pairs désireux de se lancer et ainsi de lever les barrières.

Dernière modification le jeudi, 17 septembre 2015
Rodde  Anne

Professeure des écoles en CP, auteure du blog http://rapprendre.com/ consacré à l'utilisation des tablettes Android en classe.
SMART Exemplary Educator de par l'utilisation d'un TNI depuis bientôt 4 ans :-)
 
Je suis plus qu'intéressée par l'utilisation des outils numériques PAR les élèves, ensemble on apprend mieux !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.