fil-educavox-color1

Torres Jean Christophe

Torres Jean Christophe

Proviseur à Addis Abeba dans un lycée franco-éthiopien MLF conventionné avec l'AEFE. Agrégé de philosophie, auteur de plusieurs essais dans les domaines de la philosophie morale et politique, de la pédagogie et de la gestion éducative.

Assimilation, intégration ou inclusion ?

Un dilemme éducatif - Comment faut-il concevoir l’éducation républicaine des élèves ? Sur quelle représentation, sur quelle dynamique d’accompagnement convient-il d’établir le lien qui les associe à l’école ? Cette question centrale engage à la fois la place de l’élève dans l’institution scolaire et la finalité dernière de sa scolarisation. 

En savoir plus...

Pour en finir avec une conception jacobine de l’Ecole

Sur une certaine faillite éducative
Le regard critique que l’actualité nous oblige à porter sur l’école gagnerait fortement à s’inscrire dans une perspective historique. 

En savoir plus...

Sur la différenciation pédagogique

Une vieille lune ?

L’actualité de la différenciation pédagogique semble à première vue relever de ce que Chateaubriand appelle une « vieille lune ». Cette thématique se redécouvre, à chaque crépuscule de notre système éducatif, sous l’apparence trompeuse d’un recommencement possible. L’astre est donc doublement fallacieux : par un surgissement inaugural qui n’en est pas un, par la timide lumière qu’il projette sur nos actes. Car loin d’être nouvelle, une telle approche est au contraire la plus ancienne de la pédagogie.

En savoir plus...

Les dilemmes d’une éducation morale

Actualité de l’éducation morale.
Les tensions diverses dont souffre actuellement notre société ravivent l’urgence d’une éducation morale des élèves. Il faut inculquer aux enfants les principes de l’obligation et du respect. En une redondance éthique révélatrice de la crise culturelle que nous traversons, il y a bien aujourd’hui un impératif à intégrer et à faire intégrer les impératifs moraux, une obligation morale à faire advenir la morale dans les esprits et dans les actes. 

En savoir plus...

Autorité ou autoritarisme ?

Une erreur éducative
Il faut rétablir l’autorité à l’école. Cette exigence scolaire, pour n’être pas totalement nouvelle, n’en retentit pas moins aujourd’hui avec une résonnance inédite. Car elle contredit à l’évidence une certaine « modernité » éducative qui prétendait jusqu’à il y a peu s’affranchir de tout discours prescriptif, qui entendait libérer l’école d’un autoritarisme jugé nuisible à l’épanouissement des enfants. 

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.