fil-educavox-color1

Le complotisme a le vent en poupe; sur les sujets les plus divers, la polémique enfle; qu'il s'agisse de la suppression progressive de l'argent liquide, sur la négociation des traités de libre échange, des OGM  et plus récemment de l'hydroxychloroquine, du vaccin anti-Covid, du documentaire "Hold-up" ou de la loi  dite de"sécurité globale".

Si tout ce qui remet en cause les dogmes dominants est qualifié de complotisme, une partie de l'opinion publique est convaincue que la vérité est ailleurs, que les médias sont au service du système, et qu'il faut donc aller chercher l'information chez celles et ceux qui prétendent en dévoiler les ressorts secrets.

Mais de quoi le complotisme est-il le nom ?

D'abord, me semble-t-il, d'un clivage entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, entre ceux qui paraissent légitimes et ceux qui ne le sont pas. Clivage usé, mis en scène, mis en boucle sur les chaînes d'infos donnant à une masse importante de citoyens l'idée que leur voix ne compte pour rien, que tout est conçu pour asseoir la puissance des grands intérêts financiers dont personnel politique et médias ne sont que des marionnettes dans un monde de plus en plus vaste, complexe et interconnecté...La suite

Ecouter le podcast en intégralité

 

 

Dernière modification le jeudi, 26 novembre 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".