fil-educavox-color1

"Au cours du XXe siècle, la finalité essentielle de l’éducation publique était la citoyenneté nationale et les efforts de développement et elle a pris la forme de la scolarisation obligatoire des enfants et des jeunes. Le nouveau contrat social pour l’éducation doit nous unir autour d’initiatives collectives et fournir les connaissances et les innovations nécessaires pour façonner des futurs durables et pacifiques pour tous, ancrés dans la justice sociale, économique et environnementale". (Rapport de l’Unesco)

Les approches partenariales semblent nécessaires aujourd’hui et tous les acteurs éducatifs se mobilisent. Dans le domaine de la recherche et dans divers niveaux d’enseignement, universités, établissements scolaires et de formation, écoles, entreprises, associations collaborent et participent à des dispositifs pour une ouverture de l’école, une politique éducative tournée vers les enjeux actuels.  

Voici quelques articles éclairants sur ces dynamiques partenariales !

TECHNE : Développer les usages des techniques numériques pour l'éducation, nécessité d'une approche partenariale

Jean-François Cerisier, Directeur du laboratoire Techné introduit le webinaire et sa place dans le projet REVE, projet de recherche action dont l’objet est le numérique et l’éducation, l’approche partenariale et les dynamiques territoriales.

"Il s’agit de « contribuer par la recherche à la dynamique des écosystèmes territoriaux d’innovation relatifs aux usages des techniques numériques en éducation et pour l’éducation ».

L’objectif commun est de susciter et de structurer des partenariats en contextes, de relever les apports et les attentes des partenaires, les modalités de collaboration et de pilotage, et aussi de profiter de ces expériences et de leurs enseignements.

Isabelle Savard présente un ensemble de projets liés par des partenariats autour de l’université TELUQ, Université à distance du réseau des universités du Québec, dans le contexte de la pandémie depuis le 16 mars 2020.

Jean-François Cerisier souligne la dimension systémique de la présentation. Des éléments sont présents à toutes les échelles du système et les projets se répondent les uns aux autres. A l’échelle macro c’est la cohérence de la politique générale qui est proposée : se pose alors la question du lien entre politique générale et territoire. Comment inscrit-on tous ces projets en respectant à la fois les attentes d‘une politique d’ensemble et les initiatives au plan local ? Une deuxième question a pour objet le retour d’expérience : comme est organisé l’évaluation des dispositifs et comment cela peut-il rejaillir sur les partenaires ?"

https://www.educavox.fr/accueil/breves/webinaire-techne-developper-les-usages-des-techniques-numeriques-pour-l-education-necessite-d-une-approche-partenariale

La Trousse à projets, axe central de l’expérimentation Territoires Numériques Educatifs

"Cet outil est proposé pour faciliter la mise en œuvre de projets pédagogiques et éducatifs, l’ouverture de l’école sur son environnement et le développement de partenariats. Questions posées à Nathalie COUEGNAS par Michel Pérez, président de l’An@é : Vous êtes cheffe de projet de la Mission Territoires Numériques Éducatifs, adjointe à la directrice du GIP Trousse à Projets pour le volet Parentalité du dispositif Territoires Numériques Éducatifs.

Qu’est-ce que la Trousse à Projets ?

Quelle est la spécificité et l’utilité de ce dispositif dans le cadre de la politique éducative, et notamment dans son aspect numérique ?

La Trousse à projets est un Groupement d’Intérêt Public créé en 2017 à l’initiative du ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec l’Office Central de Coopération à l’École, le Réseau Canopé, le Crédit Coopératif et le Fonds de dotation pour une Ecole Solidaire et Innovante.

Son objet est d’encourager et faciliter la mise en œuvre de projets pédagogiques et éducatifs, l’ouverture de l’école sur son environnement et le développement de partenariats. Ses bénéficiaires sont les élèves et les communautés scolaires des écoles, collèges et lycées publics et privés sous contrat."

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/la-trousse-a-projets-axe-central-de-l-experimentation-territoires-numeriques-educatifs

La relation école-entreprise sous le prisme d'un partenariat (projet P-TECH)

"Depuis la rentrée de septembre 2020, le lycée Gustave Ferrié, spécialisé dans le numérique à Paris, propose à tous les élèves d’une classe de seconde de développer leurs compétences avec le soutien de leurs professeurs mais aussi de salariés de deux grandes entreprises, BNP Paribas et Salesforce.

Les professionnels de ces grands groupes, tous volontaires pour faire partie du projet, proposent à leurs « filleuls », lycéens de Gustave Ferrié, des sessions mensuelles de mentorat durant lesquelles, en sortant d’un cadre scolaire ou familial, ils transmettent les bonnes attitudes à adopter dans le cadre d’une recherche de stage, les moyens d’améliorer son C.V. ou bien l’impératif de se fixer des objectifs professionnels pour réussir.

Dans cette perspective, quelques axes de travail simples sont proposés aux lycéens, en lien avec le monde de l’entreprise, comme l’étude de sociétés liées au numérique, le fait d’échanger avec un professionnel du métier ou… d’améliorer sa moyenne scolaire pour se donner les moyens d’atteindre ses objectifs."

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/la-relation-ecole-entreprise-sous-le-prisme-d-un-partenariat-projet-p-tech

Un sérious game, Bao né d’un programme Erasmus

"Ce projet entre le Royaume-Uni, la Suède et la France vise à partager les bonnes pratiques et à identifier ensemble les meilleures manières d’aborder la sécurité des enfants et des jeunes en ligne"

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/un-serious-game-bao-au-village-start-up-a-educatice

L'Unesco - Un nouveau contrat social pour l'éducation

"Imaginons l’éducation en 2050 : que devons-nous continuer à faire ? Que devons-nous abandonner ? Que devons-nous repenser avec créativité ? L’UNESCO répond à ces trois questions essentielles dans son nouveau rapport mondial sur les futurs de l’éducation, intitulé Repenser nos futurs, ensemble : un nouveau contrat social pour l’éducation.

Qu'est-ce qu'un "contrat social" et pourquoi faut-il un nouveau contrat social pour l'éducation ?

L’éducation peut être envisagée comme un contrat social – un accord implicite passé entre les membres d’une société qui coopèrent en vue d’un avantage partagé.

Le contrat social n’est pas une simple transaction, il est le miroir de normes, d’engagements et de principes qui font l’objet de législations formelles et qui sont aussi ancrés dans une culture.

Le nouveau contrat social pour l’éducation doit nous unir autour d’initiatives collectives et fournir les connaissances et les innovations nécessaires pour façonner des futurs durables et pacifiques pour tous, ancrés dans la justice sociale, économique et environnementale. Il doit aussi, comme le fait ce rapport, défendre le rôle joué par les enseignants."

https://www.educavox.fr/accueil/breves/l-unesco-un-nouveau-contrat-social-pour-l-education

 

Territoires de proximité, collaborations, intelligence collective, moyens mutualisés, projets motivants, efficacité, continuité et cohérence, autant de raisons et autant de questions à explorer pour des objectifs à préciser dans une approche prospective !

Vous trouverez dans ces compilations d’articles, d’autres exemples et initiatives

Acteurs des territoires

Projets e-Twinning

Tiers lieux

Dernière modification le mardi, 30 novembre 2021
Laurissergues Michelle

Présidente d'honneur et fondatrice de l’An@é, co-fondatrice d'Educavox et responsable éditoriale.