fil-educavox-color1

Joël de Rosnay : Apprenons très tôt à nos enfants à être bionomes

Joël de Rosnay* consacre son temps à trois activités complémentaires : recherche, industrie, vulgarisation scientifique. À travers ses livres et ses conférences, il expose comment la cybernétique et la systémique peuvent aider à mieux comprendre le management des systèmes complexes. Il vulgarise auprès du public les nouvelles technologies, les découvertes et les innovations, promeut la culture scientifique et technique, et cherche à favoriser les convergences entre secteurs scientifiques et techniques. Il est fondateur d'Educavox et membre du conseil scientifique de l'An@é. Ce grand scientifique, pratiquant de surf est aussi trés sensible aux questions de santé. Je ne citerai là que son ouvrage de 2018 "La symphonie du vivant"...Nous lui avons posé quelques questions.

En savoir plus...

Mobiliser le potentiel de l’apprentissage familial et intergénérationnel par l'UNESCO

Onestime à1,5 milliard le nombre d’élèves touchés par les fermetures d’écoles dans le monde à la suite de la pandémie de COVID-19. Cela représente plus de 91% de la population apprenante totale(UNESCO, 2020). Les efforts accomplis pour garantir la continuité de l'éducation pendant cette crise passent par des approches d'apprentissage à distance, en ligne et/ou mixtes, avec des modèles variables selon les ressources disponibles et les capacités. En ce qui concerne l’enseignement à distance et en ligne, la famille constitue plus que jamais un espace d’apprentissage où les parents et les éducateurs ont un rôle de guide primordial pour aider les enfants à apprendre à la maison.

En savoir plus...

Le confinement… et après ? Ou... comment sortir du déconfinement ?

« Confinement, déconfinement : c’est un vocabulaire de la passivité, un vocabulaire qui désarme les citoyens. Il faut réhabiliter le vocabulaire d’initiative, d’action, offensif. » affirmait Christiane Taubira dans une interview au Journal du Dimanche  (7 juin 2020). Il est donc temps de déconfiner le vocabulaire et de passer à l’action. Or, depuis le 11 mai, on assiste à une reprise en dents de scie : seuls 27 % des écoliers et 18 % des collégiens ont été accueillis en classe, à temps partiel, voire ou deux jours par semaine. Autant dire que la majorité des enfants, 70 %, sont restés sur le bord du chemin.

En savoir plus...

Quelle place donner au numérique dans « l’école d’après » ? [Feat Le Mouton Numérique]

La place du numérique dans l’éducation, voilà un sujet qui n’a pas manqué d’alimenter l’actualité spécialisée et généraliste des derniers mois. Cet article, co-publié avec l’association Le Mouton Numérique, propose une première brique de réflexion suite à la veille contributive que nous avons lancé le 7 avril 2020. Cette veille regroupe aujourd’hui près de 300 articles de plus de 10 pays. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’association, Le Mouton Numérique est un « sheep tank » de réflexions autour de nos vies désormais numériques. N’hésitez pas à la suivre.

En savoir plus...

Crise sanitaire 2020 : un nouveau regard sur le numérique ?

Ce n’est pas la crise sanitaire qui nous a révélé que le numérique façonne la société contemporaine, c’est une évidence depuis plusieurs décennies ; et que le numérique bouscule les institutions, nous le savions bien. Depuis longtemps la réflexion est engagée sur la façon dont la généralisation du numérique dans les domaines économiques, culturels et de la vie quotidienne, transforme les habitudes pour s’informer et communiquer, en sachant aussi que cette généralisation introduit et amplifie le risque de la fracture numérique. Ce n’est pas la crise sanitaire qui nous a permis de découvrir combien le numérique interroge l’école et les façons d’apprendre, combien les équipements personnels et la formation des enseignants sont des facteurs déterminants dans la proposition de nouvelles pratiques.

En savoir plus...

Fabien Pont : Crise sanitaire et médias

Fabien Pont est journaliste, médiateur du journal " Sud Ouest " et membre du Conseil scientifique de l'An@é. Nous l'avons questionné sur la période actuelle, comment il la percevait,  son impact sur les médias, sur les lecteurs. Il nous explique comment la pandémie a eu un effet accélérateur et incité les médias à s’interroger d’une part sur  le traitement de l’information et d’autre part, sur leur organisation.

En savoir plus...

" L'école à la maison " Billet de déconfinement par Franc Morandi

Par Franc Morandi, Professeur émérite, Université de Bordeaux membre du conseil scientifique An@é :  Confinement et déconfinement offrent un scénario inédit pour l’école. Ils marquent un temps de rupture et, en même temps, d’union avec celle-ci. Le confinement met en question l’enjeu d’une liberté de circuler et d’apprendre, l’absence d’école et de travail. Dans le même temps une hyperprésence de la sphère privée, envahie par le travail à distance, agit comme contrepoids. Quelle est dans ce contexte de situation déscolarisante, la part, entre mythe à usage social et réalité, de « l’école à la maison » ? Quel rôle a joué le numérique ? Quelques observations les accompagnent.

En savoir plus...

Continuité, éloignement et synchronisme

Avec le déconfinement et le retour à l’école, se pose la question de l’organisation des apprentissages. Cette réflexion vaut pour la reprise actuelle mais peut aussi être utile pour préparer la prochaine rentrée scolaire qui ne sera peut-être pas comme la précédente.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.