fil-educavox-color1

Guillou Michel

Guillou Michel

Naturaliste tombé dans le numérique et l’éducation aux médias... Observateur du numérique éducatif et des médias numériques. Conférencier, consultant.
URL du site internet: http://www.culture-numerique.fr/

Tous acteurs, producteurs, médiateurs…responsables

La communication politique est un art si particulier et déconcertant que le citoyen a parfois du mal à en démêler les fils. À peine la ministre de l’éducation avait-elle répondu au Sénat sur la place que tenait la nouvelle éducation aux médias et à l’information, précisant qu’elle serait incluse dans l’enseignement moral et civique (1), qu’un document est publié sur le site de son ministère qui précise les « onze mesures pour une grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République » et la présente sous un autre jour.

En savoir plus...

L’équipement ne peut pas être un préalable à la transformation numérique de l’école

Ce billet est lié, pour moi, à la nécessité de répondre autrement qu’en 140 caractères ou par des phrases sibyllines à des commentaires qui ponctuent parfois certaines de mes publications sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il ? Vous le savez, l’actualité a contraint toute la société à s’interroger sur la manière dont sont transmises les valeurs de la République et il ne se passe pas une semaine sans qu’une annonce relative à l’école ne vienne, peu prou, concerner la stratégie numérique et bousculer son avancement.

En savoir plus...

Démocratie numérique ouverte pour l’école de demain

La chose a été annoncée par François Hollande le 6 novembre dernier, puis confirmée par sa ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, en relation avec son grand plan numérique pour l’école : tout devrait commencer par un moment de concertation « avec les enseignants, avec les parents d’élèves, avec les éditeurs de livres, avec les industriels et les élus locaux ». On n’avait d’ailleurs, à l’époque, guère plus de détails sur l’opération, à l’exception du moment choisi, janvier, et de sa durée « un mois, deux mois si c’est nécessaire ».
En savoir plus...

La liberté d’expression doit impérativement s’enseigner

La liberté d’expression est décidément une chose trop précieuse pour ne pas faire l’objet d’un enseignement. On l’a encore vu aujourd’hui : oublier de la défendre, mettre un frein au rappel de ce qu’elle porte d’essentiel, de fondamental, c’est prêter le flanc aux obscurantistes et aux lâches, c’est leur permettre d’exister, de porter leurs messages d’intolérance et de mort.
En savoir plus...

Il y a 20 ans, ils appelaient ça « septembre sans fin »…

Au début de l’Internet ou un peu après, quand il n’y en avait qu’un seul, avant Wanadoo — si, je vous assure qu’il y a eu une vie numérique avant Wanadoo qui ne s’appelait pas encore Orange —, au début des années 90 du précédent siècle, les rentrées universitaires constituaient l’événement visible de l’année.
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.