fil-educavox-color1

Des femmes, des hommes des enfants ont vécu ensemble des moments de ferveur partagés avec l'équipe de France de football. Les lampions sont éteints et la fête est finie!! Et maintenant? Comment faire en sorte que cet élan solidaire perdure!! Rappelez-vous: 1998!! La même liesse populaire avec ses héros "Black, Blancs, Beurs"!! Nous pensions bien que les problèmes de discrimination allaient diminuer avec cette fraternité retrouvée. Puis, il y a eu les émeutes de 2005 et nous avons déchanté.

Avec cette victoire, des milliers de garçons et de filles vont vouloir pratiquer le football mais les clubs amateurs n'ont plus les moyens de tous les accueillir. Ni le Ministère des Sports, ni les communes!! Quant à l'encadrement, il y a bien sûr les bénévoles, mais il faut, à leur côté, des formateurs qualifiés. Or, depuis 2017, tous les contrats aidés dans le sport ont été supprimés. C'est désormais à la Fédération française de reprendre la main et de mutualiser cette manne financière que représentent les droits de retransmission télévisuels. Il convient peut-être aussi de rebâtir le financement des clubs sur d'autres bases avec peut-être la contribution des supporters.

Mais, surtout, il faut d'abord et avant tout faire réfléchir les jeunes et casser cette idée que la seule réussite qui compte serait de devenir un joueur millionnaire. La réussite peut être tout simplement une bonne pratique du sport que l'on aime tout en poursuivant ses études, en exerçant le métier de son choix. C'est ainsi que chacune et chacun pourra vivre sa vie de manière épanouie.

Ecouter le podcast

 

 

Dernière modification le vendredi, 27 juillet 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.