fil-educavox-color1

Avec ces longues semaines de confinement, les conditions de vie et les perspectives d'avenir se sont brusquement assombries pour les populations les plus jeunes: études fortement perturbées, stages évaporés, contrats courts non renouvelés, débuts de carrière compromis, salaires d'embauche révisés à la baisse.

L'Organisation internationale du travail prévient que les moins de 25 ans seront les premières victimes de la récession en cours.

Mauvais coup pour une génération qui cumulait déjà une série de handicaps économiques: précarité de contrats de travail, taux de chômage élevé, difficultés de logement, etc.....

L'arrêt brutal de l'activité a particulièrement touché des secteurs comme la restauration, l'hôtellerie, l'artisanat, traditionnellement gros recruteurs de jeunes sortant des filières professionnelles.De façon plus durable, cette crise menace d'aggraver les inégalités scolaires qui auront inévitablement des effets à long terme sur l'insertion professionnelle, avec, pour corollaire, un basculement vers la pauvreté. Si la situation des jeunes diplômés demandera du temps pour s'améliorer, celle des "décrocheurs" est particulièrement inquiétante.

Cette dégradation risque de nourrir la défiance vis à vis d'une société qui peine à faire une place à sa jeunesse. Ce ne sont pas des mesures techniques, aussi indispensables soient-elles, qui suffiront à lui donner un horizon.

Plus que jamais, elle a besoin d'un projet de société plus inclusif et soucieux de l'environnement. Nous devons toutes et tous nous mobiliser pour relever ce défi. Cette crise, paradoxalement, nous offre des opportunités. Ne les gâchons pas !

Dernière modification le mardi, 30 juin 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.