fil-educavox-color1

En France, le "déficit nature" se creuse et atteint des niveaux inédits surtout dans les villes. Ce terme à la mode désigne l'absence de proximité avec la nature, notamment chez les enfants et les tout petits.

Résultat: anémiques et sédentaires, ils ne jouent plus dehors, ont peur de la pluie qui mouille, du loup qui mord et de l'arbre qui cache la forêt. Alors, que faire? La solution la plus efficace pour sensibiliser les enfants gringalets à l'environnement serait de les laisser vivre au grand air. Mais, certains parents s'y refusent par crainte de transformer leur rejeton, élevé en ville, promis à un bel avenir dans le tertiaire, en petit sauvage. Le virtuel, c'est tellement mieux !! Refusant d'exposer leur progéniture aux bienfaits de l'air frais, ils la privent du bonheur de sa faire piquer par une guêpe dans le potager !!!

Pourtant, tous les pédagogues le répètent: il est indispensable de permettre à nos enfants de découvrir leur milieu, de délaisser un temps portable, tablette, ordinateur, de s'adonner à la marche, jouer, sauter, courir, grimper aux arbres, partir à l'aventure, guidés au début par les adultes. Ils ne s'en porteront que mieux !! L'indépendance viendra bien assez tôt !!

Le podcast

 

Dernière modification le mardi, 30 avril 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.