fil-educavox-color1

Depuis la semaine dernière, les élèves de CP et CE1 passent dans leur classe, une série de tests destinés à évaluer leurs compétences en maths et en français.
On s'en souvient, l'an dernier, ces épreuves avaient donné lieu à des polémiques en raison de séquences trop longues qui déroutaient les enfants, des consignes peu explicites pour des gamins de 6 ans et surtout de la saisie en ligne des réponses longue et fastidieuse pour les personnels.

Le Ministère semble avoir tenu compte des remarques et simplifié l'organisation de ces évaluations qui n'ont de sens que s'ils sont mis au service des enseignants.

Les résultats individuels peuvent ainsi permettre de mieux appréhender les points forts et les points faibles d'un élève et favoriser ensuite la mise en place d'un accompagnement spécifique. De même, les analyses comparatives des résultats des écoles d'un secteur géographique donné peuvent servir de base à un travail collectif des professeurs et des inspecteurs. A condition d'instaurer un climat de confiance !

Aucune instrumentalisation des résultats ne doit être entreprise soit pour justifier d'une politique éducative ou pour pointer les faiblesses d'un système scolaire que les enseignants s'emploient pourtant au quotidien à corriger.
Bref, ces évaluations ne revêtent aucun caractère scientifique; les exercices sont déjà en ligne, accessibles à tous depuis des semaines. Les conditions de passation ne sont pas identiques partout. Le but est donc bien la mise en place d'une pédagogie différenciée, adaptée à chacune et à chacun.

Un regret cependant... Il faudrait peut-être réfléchir à la place qu'occupe l'évaluation dans notre système éducatif. Mieux vaudrait consacrer davantage de temps aux apprentissages et moins évaluer à celui d'évaluer.

Rappelons-nous la métaphore de la mésange couturière, chère à notre ami André de PERETTI "elle est tellement occupée à faire son nid, qu'elle en oublie de pondre".

 

Dernière modification le lundi, 23 septembre 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.