fil-educavox-color1

En février dernier, le président de la République s'était engagé à ce qu'aucun enfant en situation de handicap ne soit privé de scolarisation à la rentrée 2020. Il avait annoncé la création de 11 000 postes supplémentaires d'accompagnant(e)s d'élèves en situation  de handicap.

En juillet, le premier ministre se disait conscient que ces jeunes avaient été plus durement touchés que les autres par la crise sanitaire et assurait que tout était fait pour les accueillir. Sauf que la réalité est tout autre. Sur les 11 000 postes promis, 4 000 ont été budgétés et, cette année encore, des milliers d'enfants en situation de handicap n'ont pas de solution de scolarisation adaptée à leurs besoins.

La crise du COVID a démontré à l'ensemble de la société la difficulté de faire l'école à la maison.

Les parents ont fait l'expérience qu'enseigner est un métier. Ils ont pu constater combien il était compliqué, voire impossible de télétravailler avec des enfants à leurs côtés. De comprendre aussi combien il était douloureux pour leur progéniture d'être isolée, de ne plus pouvoir jouer avec leurs camarades ou simplement d'échanger avec des ami(e)s de leur âge. Autant de constats que les familles d'enfants handicapés subissent depuis des années.

Souvent l'un des deux parents est même obligé de cesser de travailler pour assurer ce qui devait être assuré par l'école de la République.

Une école inclusive, est une école qui dispose de moyens pérennes pour s'adapter à ces élèves en situation de handicap.

Si ce choix n'est pas fait, l'école ne sera jamais prête à leur accorder leur dû. Le coût est accessoire. D'ailleurs, le gouvernement a bien été capable de trouver 20 milliards d'euros pour les entreprises. La vie de ces enfants a tout autant d'importance !! De grâce, ne les abandonnez pas !!

Dernière modification le jeudi, 24 septembre 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.