fil-educavox-color1

L'Observatoire des inégalités vient de rendre son rapport: "Le système scolaire reste formaté pour la réussite des enfants des classes sociales favorisées dont les parents disposent de bons diplômes pour comprendre les codes de l'école." déplorent les auteurs.

La démonstration est implacable: les inégalités de niveau scolaire selon l'origine des parents se construisent très tôt. Ainsi, aux évaluations nationales, en CE2, les enfants des 25% des familles les plus favorisées obtiennent en moyenne des résultats bien supérieurs au quart des élèves les moins fortunés. A l'entrée en sixième, "un enfant d'ouvrier sur dix" a au moins un an de retard contre moins de 2% des enfants de cadres supérieurs. Au collège toujours, les SEGPA, réservées aux jeunes en grande difficulté sont constituées à 86% d'enfants d'ouvriers, d'employés, d'inactifs. Et comptent seulement 2% d'enfants de cadres.

Dernière modification le lundi, 08 juillet 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.