fil-educavox-color1

Sous les ors de Versailles, Monsieur le Président de la République a donné, il y a quelques semaines, une bien étrange définition de la laïcité qui serait " le respect réciproque". Autrement dit, pour peu que les religions et leurs fidèles respectent la République, ou du moins ses lois, la République se chargera de faire respecter les religions. La laïcité nous obligerait ainsi au respect d'une religion qui répandrait des théories et des pratiques obscurantistes.

Rappelons que la laïcité dans nos écoles ne tient aucun compte des religions. Les professeurs enseignent des connaissances fondées sur la science, laissant les croyances de leurs élèves dans la sphère privée. Ils doivent certes les respecter mais elles ne doivent en aucun cas envahir l'espace public, à fortiori la salle de classe.

L'Etat protège les libertés et réprime toute discrimination fondée sur l'appartenance réelle ou supposée à une religion. Ne confondons pas la liberté des cultes dont l'Etat républicain  est le garant  avec le respect des croyances et de tout ce qu'elles entendent imposer. L'obligation de se montrer respectueux ne doit pas cependant dévoyer l'idéal de laïcité. N'oublions pas que la connaissance unit, et que la croyance divise. C'est d'unité dont la Nation a besoin.

La laïcité, c'est le vivre-ensemble dans le respect des opinions de chacune et de chacun.

Ecouter le podcast

 

Dernière modification le samedi, 03 novembre 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.