fil-educavox-color1

La question des inégalités est un souci constant pour à l’école et si la scolarisation constitue aujourd’hui le droit commun, les obstacles à une inclusion réelle restent nombreux. L’école inclusive est une école ouverte à la différence, capable d’accueillir tous les élèves. C’était le thème des Rencontres d’Eidos cette année avec une interrogation sur l’apport du numérique.

Constats, analyses, propositions, témoignages, interrogations se retrouvent dans les articles de cette quinzaine.

Un constat cru sur les inégalités sociales entre enfants en situation de handicap

" Cette étude de la DEPP fait état d’une différence de traitement surprenante entre les enfants en situation de handicap selon leur milieu. Pour ceux qui ont des troubles intellectuels et cognitifs ou des troubles envahissants du développement, la part de ceux qui se retrouvent dans une classe de CM1 ou de CM2 est double chez les enfants d’un milieu très favorisé par rapport aux enfants d’un milieu défavorisé.

A l’école, un succès quantitatif, mais une question du bien-être des enfants et des enseignants à creuser

Le nombre d’enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a bondi de 100,000 en 2006 à 340,000 en 2018, ce qui est remarquable.

Cependant le rapport Jumel de juillet 2019 indique que « la progression quantitative de l’accueil des élèves et étudiants en situation de handicap dans les établissements scolaires et universitaires ne saurait masquer les graves lacunes dont pâtissent les conditions de cet accueil d’un point de vue qualitatif ».

Pascal Bataille et Julie Midelet écrivaient en 2015 un constat encore actuel sur les réelles difficultés rencontrées dans l’application au quotidien :

« Si la scolarisation constitue aujourd’hui le droit commun, les obstacles à une inclusion réelle restent nombreux : des élèves qui se trouvent en situation de liminalité (jamais totalement exclus ni réellement inclus), une cristallisation des attendus scolaires érigés en norme (« si cet enfant en situation de handicap est dans ma classe, c’est qu’il peut suivre les cours ») constitue de réels points de blocage aujourd’hui. »

Le rapport Jumel insiste sur diverses causes de ces conditions d’accueil difficiles. Il pointe notamment le faible nombre d’enseignants référents, ayant en moyenne 174 élèves à suivre pour s’assurer que les conditions de leur inclusion sont bien réunies, alors que chaque inclusion réussie demande beaucoup d’énergie et d’ingéniosité de toutes les parties prenantes.

Les classes chargées et la difficulté d’y concilier la gestion du groupe et l’attention particulière à l’enfant en situation de handicap sont des défis importants."

Le rapport insiste sur la nécessité d’une formation des enseignants plus robuste et plus proche des réalités du terrain 

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/egalite-des-chances-et-handicap-ecole-et-vacances-inclusives

Accès à la note d’information (2016) : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2016/93/3/depp-ni-2016-26-parcours-eleves-handicapes_648933.pdf

L’école inclusive était le thème du forum des pratiques numériques pour l’éducation EIDOS64.

" L’école inclusive est une école ouverte à la différence, capable d’accueillir tous les élèves. Elle vise à garantir à chaque enfant un même accès à l’éducation en déployant, de façon complémentaire, toute une palette de solutions pour s’adapter au mieux aux différentes situations.

La différence peut, en effet, être multiple. Elle peut être physique, intellectuelle, culturelle, comportementale ou encore sociale.

C’est Madame Magdalena Kohout- Diaz* qui assure la première conférence de cette journée d’échange intitulée « Vers une éducation globale et inclusive ». C’est-à-dire que le propos va d’emblée au-delà de l’école elle-même pour élargir la problématique et la situer dans un contexte mondial."

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/education-inclusive

La conception de la difficulté et du handicap a évolué au cours de ces dernières décennies.

" Il y a quelques années encore parler de handicap c’était insister sur ce qui manque, sur les déficits, par référence à une norme et l’on parlait de déficiences, d’incapacités de désavantages suivant que l’on évoquait l’aspect lésionnel ou fonctionnel ou social du handicap. Ce sont les associations d’usagers qui ont amené de substantielles modifications des conceptions et la notion de handicap est maintenant définie dans la loi de 2005 " :

" Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. "

Nous passons ainsi d’un modèle individuel, où le handicap est conçu comme pathologie individuelle, à un modèle social où il est perçu comme pathologie sociale. Pour être plus précis, le glissement s’opère entre des approches biomédicale (curative) et réadaptative (fonctionnelle) à des approches environnementale (accessibilisation) et politique (droits de l’homme).

" La levée du point d’interrogation nécessite de " comprendre et accompagner les apprentissages des enfants et adolescents en situation de handicap " et c’était là le titre de la conférence donnée par Robert Voyazopoulos dans le cadre du forum des pratiques numériques pour l’éducation EIDOS64 "

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/tous-differents-tous-a-l-ecole

Et le numérique : est-il un atout pour des démarches inclusives ?

De l’inclusion de quelques-uns à l’inclusion pour tous la démarche change à la fois d’intérêt mais aussi d’échelle. La conception de l’école sur des structurations d’espaces et de temps, de son rapport à l’évaluation et à la compétition dans un monde social toujours plus complexe doit poursuivre ses mutations !

Lors des rencontres d’Eidos, des enseignants ont témoigné de leurs actions et projets. Open badges, classes inversées, Projet Voltaire, assistant vocal 3D, plate-formes, ressources, démarches collaboratives, jeux, Cartable fantastique, malles pédagogiques, Fab Lab, création d'élèves...Des trésors d'initiatives et de ressources !

Nous accueillons vos projets en 2020 pour les partager sur Educavox, nous poursuivrons nos reportages et nous en témoignerons aussi.

Un monde éducatif riche de ses contradictions, de ses actions, de ses évolutions

Le numérique : support et contenus, l’éternel malentendu…

"Les parents s’inquiètent de la présence des « écrans », encouragés par des articles des médias bien-pensants qui affirment que l’écran est mauvais, qu’il faudrait en protéger les enfants, etc. Ces ‘papyboomers’ qui ont rendu célèbre sur les réseaux cette réponse d’une jeune députée néo-zélandaise interrompue par un collègue nettement plus âgé : « OK boomer ! ». Cela rappelle les grands parents qui eux pensaient que la punk ou même le rock and roll annonçaient la fin du monde… Au-delà d’un finalement classique conflit générationnel se joue une métamorphose complète qui en appelle à toutes les dimensions de nos vies : identité, culture, fondement même de l’apprentissage, relation à l’autre, dans une vitesse de métamorphose culturelle inconnue."

https://www.educavox.fr/alaune/municipales-2020-a-la-recherche-du-game-play-des-territoires

L’information le cœur du réacteur

La création de l’information : complexité des choix, des financements, de la place dans un paysage informationnel aux sources multiples : voici le compte -rendu révélateur d'un débat à l'initiative de l'Association étudiante Sciences-po Bordeaux.

https://www.educavox.fr/accueil/debats/les-enjeux-du-journalisme-local

L’école et sa place dans un entre-deux : l’école tangue entre un monde « d’un isolement informationnel séculaire » et des espaces multi dimensionnels d’information et de culture.

Avec l’utilisation d’outils numérique à l’école, l’élève est moins passif et se sent en phase avec son environnement personnel, en général, peuplé de terminaux connectés.

"Mais la manipulation d’outils ne se traduit pas forcément par un enrichissement intellectuel. C’est au professeur d’adapter sa séance, la rendre active et productive pour l’élève. Ce n’est pas une révolution technologique, tout juste une simple évolution. La salle de classe n’est plus un huis clos mais rompt un isolement informationnel séculaire. Le numérique ne transforme pas l’école, il en modifie les contours, les supports d’information."

https://www.educavox.fr/alaune/le-numerique-change-t-il-la-facon-de-travailler-des-enseignants

Des initiatives multiples, avec des outils aux fonctions diverses simples ou complexes se multiplient chaque jour. Deux exemples sur Educavox cette semaine.

Devoir de mémoire

Les outils (simple fonction d’enregistrement) permettent de donner sens et mémoire à de multiples projets réalisés dans le cadre éducatif en général. Un exemple dans le cadre du 75e anniversaire de la libération d'Auschwitz :

https://www.educavox.fr/accueil/breves/simone-weil-la-liberation-d-auschwitz

Le jeu vidéo offre de multiples possibilités de création et de réflexion

Dans le cadre du projet européen Play Your Role, l’association Savoir & Devenir invitera une équipe de Game Designers français au Hackathon international qui se tiendra à Rimini, Italie du 31 au 1 avril 2020.  Le projet compte ainsi étudier exploiter le fort potentiel des jeux vidéo et leur attractivité pour créer des zones de confrontation constructives sûres, créer des contre-discours et donner des clés de réflexion et d’action.

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/hackathon-international-jeux-video-contre-discours-de-haine

Les pratiques transforment tous les espaces de savoir.

 

Espaces in design : en Finlande

" Les espaces liés aux savoirs, dans une perspective d’apprentissage (salles de classe, bibliothèques, laboratoires) ou de médiation culturelle (musées, ateliers) doivent être considérés dans la matérialité des lieux vécus en articulation avec l’environnement humain et matériel.

L’introduction du numérique dans les pratiques pédagogiques, culturelles et médiatiques a fait évoluer la conception, la perception et les usages des espaces par rapport à la question de l’acculturation et des apprentissages. Elle est susceptible de déplacer les limites et les fonctionnalités, en décentrant les lieux de rencontre (à travers les espaces virtuels traversés de réseaux socio numériques), en diversifiant les dispositifs (à travers les technologies d’augmentation, de virtualisation ou de pervasivité).

La médiation à travers des activités, des services, des possibilités de rencontres. La flexibilité, la mixité sociale et les échanges informels s’inscrivent dans la proposition d’espaces visant aussi bien les apprentissages en autonomie, la création que la fabrication."

 https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/design-finlandais-des-espaces-de-savoirs

Une réflexion internationale

Ce dossier ublié en CC par Andréanne Turgeon et Andy Van Drom éditeurs pour Profweb https://www.profweb.ca vise à explorer les fonctionnalités et les utilisations possibles de certains outils numériques qui peuvent contribuer à rendre l’apprentissage accessible à tous les étudiants et à soutenir leur autonomie dans le cadre d’une pratique pédagogique inclusive.

https://www.educavox.fr/formation/outils/des-outils-numeriques-pour-soutenir-une-approche-pedagogique-inclusive

L’inclusion est-elle un vœu pieu ou une réalité ?

Nous avons trouvé des constats, des ressources et des analyses. De nombreuses initiatives existent qui essaient d'inclure tous les enfants dans une démarche qui vise à enlever les obstacles  pour tous.

IMG 6105

Nous pouvons encore nous poser la question même si les consciences et les actions se mobilisent. L’école inclusive est-ce un mot élégant, à la mode, ou une vraie démarche nouvelle au profit de tous, élèves, enseignants, acteurs éducatifs, et parents ? Un énorme travail est encore à faire.

Le contexte mondial et le contexte social inquiètent. Le monde scolaire n’exerce pas dans un monde serein.

" L'accumulation des réformes dans l'éducation, la dévalorisation des rémunérations, la réforme des retraites, de la formation forment un cocktail qui alimente le mécontentement."

https://www.educavox.fr/chroniques-de-figeac/declassement

De même les effets des innovations techniques, les nouvelles formes d’organisation du travail et de management, les mutations des conflits du travail,  tout ceci pèse sur les relations et les choix de société.

https://www.educavox.fr/formation/les-ressources/francois-dubet-les-mutations-du-travail

Le numérique a complexifié la donne et n’apportera pas toutes les solutions !

L’éducation est le reflet de notre société : paradoxale, morcelée, conflictuelle, inégale et livrée désormais aux soubresauts du monde économique, informationnel, culturel et environnemental.  

Elle est aussi réactive, créative, structurée, éthique et citoyenne.

Une affaire de choix et de méthodes.

Michelle Laurissergues

Dernière modification le dimanche, 02 février 2020
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.